Infinite Frontier (2021)

Avatar du membre
Bonni
Super Remarqué
Messages : 1184
Enregistré le : 02 mars 2020 22:40

Re: Infinite Frontier (2021)

Message par Bonni »

Infinite Frontier #5

Pour pas changer de d'habitude, bien que depuis le 3 on reste en dessous de la qualité des deux premiers numéros, je continue à apprécier cette mini.
Je suis malgré tout d'accord que pour Barry, Williamson évoque encore les mauvais propos mais en dehors de cela le numéro reste assez bon.
On voit encore quelques personnages, ou du moins identité de personnages, revenir et c'est toujours sympa de voir des personnages évoluer d'une manière ou d'une autre. Les plans de Darkseid commence à bien se dévoiler. Les intrigues continuent à converger, des révélations se font. On a de belles références visuelles (notamment avec Calvin), des idées assez sympa pas toujours bien exécutés malheureusement. On a de la Flash Family ça fait toujours plaisir. J'aime beaucoup le rôle que joue Roy et il a sacrément la classe. Le Psycho-Pirate est aussi assez bien utilisé, et j'adore son nouveau design.
Bref hâte de lire la suite et fin !
J'ai pas ce numéro ? c'est réglé. :sleep

Avatar du membre
Ares
Super Elite
Messages : 4702
Enregistré le : 04 juil. 2014 20:25

Re: Infinite Frontier (2021)

Message par Ares »

Vitto n'étant plus parmi nous pour goûter le plat, je vais m'en charger. Comme on pouvait s'y attendre, ce dernier numéro a vraiment mauvais goût.

On retrouve évidemment les grandes spécialités du chef Williamson : dialogues foireux, personnages mal écrits/totalement clichés et résolutions sans queue ni tête. Certes, notre gourmet nous tease quelques projets qui, vus d'ici, ont l'air appétissants, avec des concepts repris de Morrison et la fameuse Flash Earth introduite par Adams il y a quelques temps.

Sauf qu'on sait à quoi se tenir, et ce n'est certainement pas la fin de cette mini-série qui va me faire changer d'avis. Williamson est tout bonnement incapable de mener correctement une histoire à son terme, et je crois que ce serait une énorme erreur de la part de DC de le laisser gérer, ou en tout cas écrire, les projets qu'il annonce avec ce #6, puisqu'on sait qu'il va saloper le travail à mi-chemin.

Bref, j'aurais vraiment été excité par les teasings de ce numéro si on m'avait garanti que ce serait fait par quelqu'un d'autre. Mais sachant que Williamson sera plus que probablement celui à les mener à bien, j'avoue avoir (à nouveau) un peu peur pour le futur de l'univers DC. Fait chier.

Avatar du membre
Bonni
Super Remarqué
Messages : 1184
Enregistré le : 02 mars 2020 22:40

Re: Infinite Frontier (2021)

Message par Bonni »

Infinite Frontier #6

Bon la première partie du numéro est bien sympa mais qu'est ce que c'est brouillon malgré quelques moments très jouissifs (Calvin et Thomas, Thomas quel homme...)
Viens le retournement de situation franchement bien trouvé, ça montre le changement de niveau
Ce que Williamson fait de Roy est ici franchement intéressant surtout l'interaction avec un certain personnage.
La deuxième partie du numéro est un semblant d'epilogue et ce qui se profile sur Earth Oméga est juste dingue !
Je connais pas tous les personnages qui apparaissent mais ça promet pour la suite !
Et le vrai épilogue arrive et que de choses intéressantes ! En plus du retour d'un personnage !
La dernière page est vraiment géniale, et en même temps terrifiante.
Ce numéro ferme proprement la mini.
Je pense que Williamson a seulement utilisé trop de personnages et a jamais réussi à réellement différencier toutes les intrigues.
Mais en dehors de cela une très bonne lecture que cette mini hâte de lire JLI.
J'ai pas ce numéro ? c'est réglé. :sleep

Avatar du membre
mavhoc
Super Héros
Messages : 5688
Enregistré le : 12 févr. 2013 15:53

Re: Infinite Frontier (2021)

Message par mavhoc »

Bon ba après trois mois sans y toucher, j'ai enfin eu le numéro qu'il me manquait et j'ai pu lire Infinite Frontier #3-6 et bordel ... Qu'est-ce que c'est mal écrit !
Williamson a la délicatesse d'écriture d'un brouillon du bac. C'est vraiment une écriture très lourde, très chaotique. On se retrouve avec plein d'équipes dans tous les sens qui vont tous sur Earth-Omega, quasiment au hasard au passage, avec un bordel sans nom. Enfin, je veux dire, est-ce que quelqu'un trouve ça clair le retour de Roy en Black Lantern parce que Darkseid le veux ? Est-ce que quelqu'un a vraiment compris toutes les idées autour de la Roue, d'Omega, du multiple Darkseid, de la Quintescence, etc ?
Je donne un exemple bête mais la Injustice Incarnate qui est absolument hideuse dans son idée (puisque c'est fondamentalement la même chose que la Justice Incarnate mais de manière plus extrême) se retrouve dans un combat où les persos apparaissent et disparaissent en deux cases sans qu'aucune cohérence ne soit réalisée. Je passe sur l'idée que des personnages relativement positifs puissent réellement penser que faire un pacte avec Darkseid est une bonne idée. Et puis le bordel d'intelligence constant aussi : Darkseid qui clairement promet tout et son contraire immédiatement. Enfin bon, à partir du moment où Darkseid est habillé en catcheur du pauvre sur la covers du #6, fallait peut-être pas s'étonner.

On a le droit à une JSA lourde au possible et clairement le seul truc que fait bien Williamson c'est l'écriture de President Superman. Très clairement on sent que le réel projet était de parler de lui. Mais à part cela, l'écriture est souvent lourde au possible, balourde même.
Je ne pense pas d'ailleurs que Williamson ait décidé volontairement de ne pas tenir compte de tous les récits d'avant, je crois surtout que Joshua n'a pas compris le retcon de Doomsday Clock vis-à-vis de Flashpoint, ou les détails de Death Metal. Je crois très sincèrement qu'il n'a juste pas tout pigé.

Donc oui, c'est lourd au possible. Ce numéro #6 est un bordel sans nom où l'histoire n'avance que grâce au saint scénario qui semble se faire au fur et à mesure ex nihilo. J'ai vraiment un doute sur le fait que dès le numéro #1 Williamson ait la moindre idée sur le final.
Les personnages sont rarement bien écrits, beaucoup sont même balourds et gênant (au hasard toute la section autour d'Alan et son fils sont juste totalement à côté). On ne comprend pas où ça va ni ce que ça dit et ça me rappelle vraiment la période de Williamson sur Flash. Et je ne parle même pas des personnages alternatifs qui apparaissent sans raison comme si Williamson avait oublié que même la version "canonique" personne ne l'aime de toute façon ! A l'inverse, j'étais très content de voire Shade.

Le pire étant le fait qu'à la fin du #5 la Justice Incarnate se fait tuer (et on le voit visuellement) pour finalement n'être que capturé parce que c'est connu : pourquoi laisser en vie des gens dont certains sont inutiles, que tu détestes et qui peuvent être un risque pour ton plan ?
Puis cette idée à la c*n pour justifier la présence de Thomas sur la Terre de Président Superman ... Non mais très clairement ça a été imposé sans réflexion préalable.


Et pourtant, le titre a des fulgurances incroyables par moment, faut être honnête.
Flash qui est manipulé pour courir offre aussi bien quelques éléments vaguement touchant sur Barry (ce qui le fait avancer, ce n'est jamais de vouloir sauver sa mère, mais bien un inconnu total, Barry demeure un héro avant tout) mais visuellement c'est vraiment grandiose, disons le ! Il y a le côté Old Style mais aussi parfois un découpage au contraire très dynamique et bien plus moderne.
Le retour d'un Bones classique m'a aussi beaucoup plus visuellement.
Même parfois Joshua tente de se sauver lui-même : le psycho-pirate omega qui produit la Injustice Incarnate en manipulant les émotions (ou du moins ça me semble sous-entendu mais j'ai l'impression que Williamson l'invalide lui-même ...). Je note aussi le lien Psycho-Pirate/Kara qui est maintenu et ça c'est bien. Puis, au début, Darkseid était vraiment menaçant dans le premier numéro, jusqu'à ce qu'il devienne totalement pathétique par la suite.
Et cette fin, visuellement grandiose.

Non, il n'y a pas beaucoup de bonnes choses mais disons le, je suis assez naïf pour prendre la suite parce que, dans le fond, Infinite Frontier contient quand même, si on découpe bien, une trentaine de page sympathiques :lol:
Vittorini a écrit : likes ce message
mavhoc a écrit : juste , peut être, mettre de l'eau dans ton vin ? :lol:
Ok là je me couche.

Répondre