[UC : DC Deluxe] Les derniers jours de Superman

Avatar du membre
benferey
Super Débrouillard
Messages : 116
Enregistré le : 12 nov. 2015 19:25

Re: [UC : DC Deluxe] Les derniers jours de Superman

Message par benferey »

Il me semble l'avoir déjà lu, il est pas dans Alan Moore présente l'univers DC paru chez panini ?

Avatar du membre
Sasahara
Super Boss
Messages : 2258
Enregistré le : 23 oct. 2013 07:26

Re: [UC : DC Deluxe] Les derniers jours de Superman

Message par Sasahara »

Il me semble l'avoir déjà lu, il est pas dans Alan Moore présente l'univers DC paru chez panini ?
Absolument ! Tout est récapitulé ici :

http://www.dcplanet.fr/forum/viewtopic.php?f=31&t=2573

Avatar du membre
Mocassin
Super Légende
Messages : 15397
Enregistré le : 06 août 2014 20:46
Localisation : Lille
Contact :

Re: [UC : DC Deluxe] Les derniers jours de Superman

Message par Mocassin »

La date de sortie a malheureusement été reporté au 25 mars :/

anarchynpp
Super Elite
Messages : 3575
Enregistré le : 02 mars 2014 21:41
Localisation : Marseille

Re: [UC : DC Deluxe] Les derniers jours de Superman

Message par anarchynpp »

Franchement jetez vous dessus dès sa sortie ça vaut vraiment le coup les 3 récits sont tous géniaux ! :D
La révolution sera la floraison de l'humanité. -Louise Michel- Ⓐ

Avatar du membre
DarkChap
Super Elite
Messages : 3686
Enregistré le : 03 juin 2013 14:33

Re: [UC : DC Deluxe] Les derniers jours de Superman

Message par DarkChap »

Evidemment trois classiques incontournables.

Après, je ne sais plus si je l'ai déjà dit mais je suis particulièrement surpris par le choix du nom de l'album d'Urban, qui me rappelle bien plus un autre classique dessiné par Curt Swan, durant le Silver en revanche, Superman (vol. 1) #156 : The Last Days of Superman.

Image
I am the Revelation! The Tiger-Force at the core of things! When you cry out in your dreams, it is Darkseid that you see!

samizo kouhei
Super Courageux
Messages : 270
Enregistré le : 01 janv. 2015 10:25
Contact :

Re: [UC : DC Deluxe] Les derniers jours de Superman

Message par samizo kouhei »

J'avais déjà lu ces récits dans l'album sorti chez Panini, mais je ne pouvais pas passer à côté de cette réédition d'Urban, une fois de plus agrémentée de bonus. Ce sont vraiment de très bonnes histoires. J'aime particulièrement comment Moore écrit l'ultime histoire de Superman avec une concision qui lui fait honneur (clôre presque 50 ans d'histoire en 40 pages magistrales).

Avatar du membre
Skypaul
Super Remarqué
Messages : 1370
Enregistré le : 06 févr. 2016 00:45
Localisation : Sur la SB

Re: [UC : DC Deluxe] Les derniers jours de Superman

Message par Skypaul »

Bon, j'y vais de ma petite critique sur Les Derniers jours de Superman.

Première vraie critique sur ce forum pour une bonne raison:j'ai été bluffé par ce livre. Alors évidemment quand on voit Moore et Gibbons sur la coverture on part un peu confiant, qand on te dit qu'il y a une des meilleures histoires de Superman tu salives. Bon, après on te dit qu'il vaut mieux avoir un certain bagage, connaitre le Superman de l'époque pour bien aimer. Du coup je l'ai feuilleté longuement en hésitant avant de le prendre.

Et BAM! BAM!! et ReBaam! Que les dessins sont beau. On critique beaucoup cette période au regard des productions actuelles mais je me couperai un bras pour avoir ces mecs a la place d'un fade Jim Lee. Mention archie spécial pour Gibbons sur la première histoire. Son Batman est incroyable, son regard quand Jason blague sur la tenue de WonderWoman est génial. Un batman pas grincheux, capable de petite blague. Ca fait vraiment du bien.
[center]Image[/center]
Et justement au scénario on joue sur ça. On est pas encore dans la fameuse période grim and gritty. Ici les pages sont colorées, chantante a l'image de Superman. Superman tel qu'on l'imagine en tout cas. Parcequ'ici il en prends plein la gueule. Première histoire, un annual de Superman se passe le jour de l'anniversaire du Kryptonien. Batman, Robin (Jason Todd! Je l'adore et il est parfait) et WonderWoman viennent offrir un présent a leur ami. Une magnifique adaptation de cette histoire a été faite dans la série Justice League du Timmverse. Ca m'est venu d'un coup a la lecture ce qui l'a rendu encore plus agréable, je conseille cet épisode a tout le monde. Vraiment excellent. Et la lecture est encore plus agréable, le récit jongle entre une possible vie de Kal-el a Krypton et le combat des 3 coupaings contre un extra terrestre bien méchant. Moore se permet de livrer ici en quelques pages une histoire très intéressante se posant de nombreuse question sur ce qu'est Superman, sur la condition de Super_Héros et encore plus loin sur la question du bonheur, de l'illusion etc. Mais aussi une histoire avec une action très bien dosé, de belles planches de WonderWoman en action. Parfait
Le deuxième histoire est sans doute la moins bonne des trois. Si on oublie la claque graphique que je me suis pris (clairement du a une méconnaissance de cette période et au fait qu'on entende souvent que cette période est moche) je garde pas grand chose de cette rencontre entre Swmp Thing et Supes. Sans doute parceque je ne connais pas du tout ce monstre des marais et que tout le sel de l'histoire se situe dans leur (courte) relation. Histoire basique ou Superman est proche de la mort a cause d'une pierre qui ressemble quand même fort a une classique Kryptonite qui prive l'alien de ses pouvoirs. Si c'est sans doute mieux écrit qu'un arc récent comme Truth au niveau de la perte de pouvoir, le retour a une situation normale est, lui, très rapide. Le coeur de l'histoire n'est sans doute pas là. J'en retiens de très bon moments de narration, la transition entre la voiture et la séance de presse ma bêtement bluffé. Moore a tout compris de l'esprit, qu'il soit humain u Super héroique et il nous le montre ici. Encore une fois Superman est magnifique, il n'a pas peur de la mort. Il est vraiment l'être divin parmi les hommes même lorsque la mort est proche.
Cette histoire a tout de même le mérite de faire la même chose que la suivante, a savoir déconstruire le mythe pour mieux le reconstruire. La dernière histoire de Superman, ces derniers jours, pourraient être les premiers en ce que c'est la fin d'un Superman mais le début d'un autre. C'est comme ça que je le comprends en tout cas. Moore use de tout ce qui constitue le Silver age et s'amuse avec pour mieux laisser une page blanche au scénariste suivant. En une histoire il semble réussir a plaçer tout les éléments du mythede façon a ce qu'il semble stupide après lui de ré écrire une histoire sur ce Superma. Honnetement je plains le mec qui est passé après Moore sur Superman et qui a du le reconstruire. Pas facile de passer après un chef d'oeuvre pareil.

Ouais un chef d'oeuvre. Vraiment. Je me suis pris une claque autant que sur Killing Joke et Watchmen. Sentiment exacérbé par ce génial monde de DC qu'il peint sous nos yeux. J'ai lu ce receuil en même temps que Kingdom Come. Et j'ai vraiment l'impression que ces deux titres rendent hommage a cette univers, a tout ce qui en fait (faisait?) le charme, tout les personnages et situation qui on étaient crées pendant des années. Je trouve vriment ça génial.
Alors oui des choses nous restent incomprise si on a pas lu tel anual, tel achin je me doute bien. Mais c'est tellement loin d'être un obstacle. Bien au contraire ça donne envie. J'avais les yeux pleins d'étoiles devant tout ça. Je meurt d'envie de découvrir tout les trésors que cache ce monde, de voir de nouvelles histoires se déroulé devant moi, de nouveaux personnages, de nouvelles idées, de nouveaux scénariste naitrent sous mes yeux.

Je crois que je suis entrain de tomber amoureux de DC. Merci Moore. C'était vraiment une chouette lecture. Une lecture qui donne envie d'être curieux. Curieux sur toutes les petites questions méta que posent Moore, curieux sur Superman, curieux sur DC.
Il est peut être temps que je lise les origines du Kryptonien moi...

Avatar du membre
Mocassin
Super Légende
Messages : 15397
Enregistré le : 06 août 2014 20:46
Localisation : Lille
Contact :

Re: [UC : DC Deluxe] Les derniers jours de Superman

Message par Mocassin »

Les Derniers Jours de Superman, c'est la fin d'une époque, une époque qui allait être bouleversée par la première crise DC. On a là 3 récits d'Alan Moore. Le premier, c'est "For the man who has everything", dont on a parlé il y a quelques semaines pour la série Supergirl. Et bien ce fut un plaisir de découvrir l'histoire originale, et de voir le futur imaginé de Kal-El sur Krypton. S'ensuit une histoire moins marquante, mais très agréable cependant, où Superman fait la rencontre de Swamp Thing, je ne connais pas vraiment le personnage, mais pour les fans ça ne peut être que du plus, et il faut avouer qu'on a là une jolie histoire. La dernière histoire, celle qui donne son nom au recueil, c'est la dernière de l'homme d'acier. Tous ses ennemis sont là, s'en prennent à lui et à ses proches, jusque l'ultime bataille, non pas sans pertes. Moore a en fait utiliser les faiblesses de Superman dans ces 3 histoires, et a profité du fait de pouvoir faire tout ce qu'il veut. Après tout, tout sera balayé par la crise. L'ambiance kitch est au rendez-vous, surtout dans la dernière histoire, mais c'est justement très appréciable car symptomatique de l'époque. En fait, ce recueil, c'est un témoignage, c'est la fin d'une époque. La fin de ce Superman est parfaite en plus. A la fin de l'oeuvre, on a un retour du l'historique du personnage de sa création à la première crise, ce qui est très intéressant, et qui m'a particulièrement fait écho du fait de mes recherches sur le langage kryptonien pour mon dossier, qui m'a poussé à me renseigner sur cette époque.
Bref, un must-have pour tout fan de l'homme d'acier.

Avatar du membre
666Raziel
Super Remarqué
Messages : 1025
Enregistré le : 03 juin 2013 15:31
Localisation : Nancy

Re: [UC : DC Deluxe] Les derniers jours de Superman

Message par 666Raziel »

Au risque de venir un peu ternir vos éloges, j'ai vraiment été très déçu par cet ouvrage.

"Alan -Dieu- Moore", "comparaison avec Killing Joke", "must-have", "récits incontournables", autant d'appréciations positives pour lesquelles ce recueil n'est (je trouve) pas à la hauteur.

- Sur l'histoire avec Swamp Thing, pas grand chose à redire. Ça n'a rien d'exceptionnel mais je suppose que l'intérêt premier du récit est de mettre les deux héros côte à côte dans la même intrigue.

- Concernant le récit double sur la "fin" de Superman ; sérieusement où est le génie dans tout ça ? Cette histoire se résume à : "et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants". Sans vouloir être mesquin c'est le genre de conclusion à la portée de n'importe qui. Aucun message "d'avenir" (si ce n'est le bébé), aucune réflexion sur le concept d'un monde qui perd son Superman (ou d'un monde sans Superman). Dans l'absolu cette histoire ressemble plus à un défilé qu'à un véritable chant du cygne. Pourtant, tout en restant dans la même ambiance, je suis sur qu'il y avait moyen de donner un peu plus de panache au final. (D'autant que la crise de moralité de Sup' peut largement être débattue...)
Maintenant, c'est peut être le genre de conclusion qui plaisait dans les années 80... mais comparativement au final de Watchmen par exemple, ça ne tiens pas la distance.

- Concernant :"Pour l'homme qui a tout" : ok le concept est génial. Mais (malheureusement pour moi sans doute) pour qui a déjà vu la reprise par J.M. DeMatteis dans JL Unlimited, force est d'admettre que l'adaptation est "mieux faite" que l'original. Qu'il s'agisse de petits détails (comme les cadeaux de WW et Batman) ou de la façon dont sont mis en avant les émotions des personnages.
Après, je veux bien concevoir qu'il est toujours plus facile de venir corriger plutôt que de créer à partir de rien.

Dans tous les cas, si je ne conteste pas du tout la portée historique de ces trois récits, je trouve que "culte" est un adjectif beaucoup trop fort. A l'inverse de Killing Joke qui osait, deux de ces histoires manquent vraiment de profondeur et/ou d'intemporalité. Quant à la dernière, bien qu'elle mérite cette qualification, il est difficile de l'apprécier à sa juste valeur lorsqu'il existe déjà une version 2.0.

Avatar du membre
DarkChap
Super Elite
Messages : 3686
Enregistré le : 03 juin 2013 14:33

Re: [UC : DC Deluxe] Les derniers jours de Superman

Message par DarkChap »

666Raziel a écrit :- Concernant le récit double sur la "fin" de Superman ; sérieusement où est le génie dans tout ça ? Cette histoire se résume à : "et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants". Sans vouloir être mesquin c'est le genre de conclusion à la portée de n'importe qui. Aucun message "d'avenir" (si ce n'est le bébé), aucune réflexion sur le concept d'un monde qui perd son Superman (ou d'un monde sans Superman). Dans l'absolu cette histoire ressemble plus à un défilé qu'à un véritable chant du cygne. Pourtant, tout en restant dans la même ambiance, je suis sur qu'il y avait moyen de donner un peu plus de panache au final. (D'autant que la crise de moralité de Sup' peut largement être débattue...)
Maintenant, c'est peut être le genre de conclusion qui plaisait dans les années 80... mais comparativement au final de Watchmen par exemple, ça ne tiens pas la distance.
Je crois que tu es passé à côté du message là.

Ce que l'histoire accomplit, c'est à la fois une célébration de l'univers riche du Man of Tomorrow et sa brutale confrontation à l'émergence d'un traitement grim n' gritty. Le message de cette histoire assez nuancée, c'est que confronter Superman à un univers "réaliste" et sombre tue nécessairement l'idéal même qu'est censé incarner le personnage.

Kal-El ne s'expose pas à de la Golden Kryptonite pour avoir le droit à un happy end mais parce que l'idée même de Superman est intrinsèquement liée à l'idéal qu'il doit représenter et que Superman ne peut exister dès lors qu'il ne l'incarnerait plus.
Le monde sans Superman est traité, il postule juste que l'importance de Superman pour le monde réside avant tout dans cet idéal. Le monde n'a pas perdu son Superman avec la perte des pouvoirs, il l'a perdu lors de la perte de son idéal.
Privé de l'idéal, Superman ne peut plus être que "Man", rejoignant le rang des humains, ce qui est un changement correspondant particulièrement bien au personnage pré-Crisis, jusque là bien plus Kal-El/Superman que Clark Kent.
I am the Revelation! The Tiger-Force at the core of things! When you cry out in your dreams, it is Darkseid that you see!

Répondre