La Saga Dragon Quest

Les autres jeux vidéos sans rapport avec DC.
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5806
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: La Saga Dragon Quest

Message par Strax »

Épisode 54.

Hadlar ne comprend pas pourquoi Dai et Baran restent sur la défensive face à lui. Il ignore que Vearn a placé en son corps une arme dévastatrice qu'il peut faire exploser à loisir et qui emporterait les deux Chevaliers Dragon avec son loyal Roi du Mal. De plus le choc trop important dû à une attaque magique pourrait également faire exploser cette arme appelée le "Coeur Noir". Conscient du plan de Vearn, Baran prend les devants.

Suite du combat de darons, toujours aussi percutant, et la BO fait un excellent taf, notamment et surtout lors des scènes entre Dai et Baran, poignantes à souhait. Il y a eu un léger changement par rapport au manga (ce n'est pas le même personnage qui raconte l'origine du nom de Dai lorsqu'il a été recueilli par Brass) et pour le coup je trouve l'idée du changement pas mauvaise, elle permet de renforcer la relation entre Dai et Baran.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5806
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: La Saga Dragon Quest

Message par Strax »

Épisode 55.

Émoussée par le sang corrosif de Kill-Vearn lors de leur précédente rencontre, l'épée de Baran n'a pas eu le temps de se régénérer, et la tentative de décapitation d'Hadlar par le Chevalier Dragon a échoué, exposant ce dernier à un contre. Dai s'interpose et reçoit le coup des griffes infernales à la place de son père. Endormant son fils dans un état critique pour le soigner, Baran dévoile au Roi du Mal son ultime technique, la métamorphose en Draconien.

Mise en scène et animation au top et une intrigue dantesque donnent à cet épisode un aspect épique indéniable. Le contenu est dense et coupe le souffle, au point qu'arrivé à la moitié de l'épisode je pensais que l'épisode était fini. Et le plus prenant se situe du côté de Vearn, en particulier Myst-Vearn, qui dévoile un nouvel aspect de sa personne et qui soulève encore plus de questions concernant son identité. On est autant happé par ces révélations que Pop par la découverte de l'immense Vearn Palace.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5806
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: La Saga Dragon Quest

Message par Strax »

Épisode 56.

Afin de sauver Dai de l'explosion du Coeur Noir, Baran a lancé sur l'artefact son Draura en utilisant toute son énergie vitale, causant ainsi sa mort. À son réveil, Dai est rejoint par toute l'équipe qui a également pu échapper à la déflagration et constate l'état de son père dont il entend les dernières paroles. Il n'a malheureusement pas le temps de faire son deuil, Vearn se déplace en personne, accompagné de Myst-Vearn et Kill-Vearn, pour les féliciter de leur pugnacité et les tuer lui-même.

Beaucoup de gros plans et d'animation limitée pour un épisode concentré sur l'émotion et les dialogues, et la préparation d'un combat dantesque. La partie émotion aurait pu être plus réussie avec une meilleure mise en scène, parce que les gros plans forcés font un peu cache-misère. Mais le scénario saisit bien ce qui faisait la force du manga et appuie suffisamment sur les points forts pour que ça fonctionne. En revanche la mise en scène de l'arrivée de Vearn manque clairement de force. Les plans fixes et l'animation limitée retirent une partie de la présence imposante et menaçante de l'Empereur du Mal lorsqu'il se présente aux héros et que l'on ressentait fortement dans le manga.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5806
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: La Saga Dragon Quest

Message par Strax »

Épisode 57.

En récompense de leur ténacité, Vearn offre aux héros de l'affronter sans que Myst-Vearn et Kill-Vearn n'interviennent. Après avoir assisté à l'immolation de son père par l'Empereur du Mal, Dai, furieux, fonce sur lui sans réfléchir et tombe sous la puissance de son jet d'aura. La puissance magique de Vearn est telle qu'un simple Mera de sa part est dix fois plus redoutable que le Merazoma de Pop, et il est de plus capable d'enchaîner deux attaques à la suite le temps que ses adversaires en lancent une seule. Conscient de leur impuissance face à cet extraordinaire ennemi, Pop décide de sonner la retraite et de faire partir tout le groupe avec le sort Rura. Mais impossible de quitter le Vearn Palace protégé par la puissance magique de Vearn.

C'est facilement l'un des plus grands moments du manga qui est adapté ici. Voir Vearn en action après tout ce temps est une véritable récompense, un plaisir jouissif de constater son écrasante supériorité autant qu'un sentiment d'oppression et de danger face à l'impuissance des héros. Mais comment vont-ils s'en sortir ?
Et le véritable bonus c'est de constater qu'effectivement Vearn est loin d'être con, comme ses précédentes interventions le laissaient supposer. Il a un charisme évident, une capacité d'orateur qui explique facilement pourquoi des guerriers fiers comme Baran, Hyunckel et Crocodine se sont ralliés à ses côtés. Ce n'est pas le vilain typique des Shônen qui rit en toute circonstance, sûr de sa force et méprisant envers ses ennemis. Sa vision du monde est basée sur son expérience, sa longue durée de vie et une frustration accumulée par l'enfermement des espèces maléfiques et des Dragons dans le monde des ténèbres. Comme le dit Pop, comment argumenter face à quelqu'un qui a réfléchi à son plan durant des millénaires ? Jusqu'à la fin de la série, chaque dialogue, chaque réplique de Vearn sera un vrai plaisir à écouter. Les auteurs de manga ont trop souvent tendance à mettre de côté la puissance des convictions de leurs vilains majeurs, et heureusement ce n'est pas le cas de Sanjo et Inada, qui ont toujours su souligner cet aspect de leurs personnages, et Vearn est en quelque sorte le pinacle de leur écriture sur ce point.

Et la réalisation fait un travail absolument remarquable, en particulier dans ses dernières minutes, on est loin de l'animation statique de la semaine dernière. Un plaisir d'un bout à l'autre.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5806
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: La Saga Dragon Quest

Message par Strax »

Épisode 58.

Vearn fait part de ses projets aux héros : Défier les trois dieux qui sont responsables de l'enfermement des démons et des Dragons dans les entrailles de la Terre, et apporter le soleil au monde des ténèbres en détruisant la surface de la planète. Face à la volonté inébranlable, la rhétorique sans faille et la puissance illimitée d'un être plusieurs fois millénaire qui considère être dans son bon droit, nos héros se sentent impuissants et incapables de faire face à un tel gouffre vertigineux.
Premier à être tombé, Dai se relève malgré tout, remotive le groupe et parvient à ébranler le Dieu des ténèbres autoproclamé, mais ce dernier se relève et, reconnaissant la force de son jeune adversaire, sort son arme, la Canne à la Lumière Maléfique, forgée par Lon Berku, qui convertit la puissance magique de Vearn en puissance destructrice. Dai et ses amis sont dominés, mais l'arrivée de Hadlar change la donne.

Les rebondissements pleuvent, et que ce soit en manga ou en anime, l'intrigue atteint son paroxysme. Techniquement cet épisode en impose, le rythme est parfait (quoi que ça va un peu trop vite, mais ce n'est pas dû à des coupures par rapport au manga), l'animation défonce et le chara-design donne toute sa puissance à ce combat entre Vearn et Hadlar, dont les corps paraissent plus massifs et imposants qu'à l'habitude.

Le final apocalyptique apporte une terrible conclusion à cet arc et ouvre la voie à la dernière (longue) ligne droite qui va monter crescendo en puissance et fera passer tout ce qui est arrivé jusqu'ici pour du pipi de chat en terme d'intensité et de rebondissement.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5806
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: La Saga Dragon Quest

Message par Strax »

Épisode 59.

L'ambiance est pas jojo. Dai a été emporté par la Madone des Dragons (ou Mother Dragon, qui recueille les Chevaliers Dragon lors de leur derniers instants afin de transmettre la puissance du signe du Dragon à son enfant à naître), Hyunckel et Crocodine sont retenus prisonniers au sein du Vearn Palace, et Pop et Maam sont à la dérive. Quant à Hadlar, il a pu s'enfuir avec le reste de sa Garde grâce au sacrifice de sa Tour, Block. Pour Vearn, la victoire est proche, il entame son tour aux quatre coins du monde pour installer ses "Pillars of Vearn", d'immenses piliers destructeurs.
Les jours sont comptés pour ce qu'il reste des Disciples d'Avan, mais la résistance s'organise autour de Flora, la Reine du Royaume de Carl. Lorsque Pop et Maam font sa connaissance, elle leur apprend qu'Avan et Loca, le père de Maam, étaient des soldats de Carl, et réussit à les remotiver. Quant à Dai, la Madone des Dragons lui révèle que son âme va rejoindre les cieux et qu'il n'y aura plus de Chevalier Dragon, cet être divin étant peut-être la source de la soif de puissance des êtres maléfiques comme Vearn. D'ailleurs, l'Empereur du Mal annonce au reste de l'Humanité l'exécution publique dans deux jours des traîtres Hyunckel et Crocodine.

Un épisode très calme, mais on prend plaisir à entendre la voix chaleureuse de Flora et à revoir Avan dans un flash-back. Je me demande d'ailleurs si on aura droit à une adaptation du chapitre spécial hors-série qui raconte la première rencontre entre Avan et Hadlar et qui était paru dans le volume 13. Il valait vraiment le détour.
Les manigances de Zaboera, l'animosité de Myst-Vearn face à celui-ci, la façon dont l'équipe des héros va s'y prendre pour affronter Vearn, le plan de l'Empereur du Mal, y a beaucoup de choses qui prennent racine dans cet épisode et qui vont alimenter l'arc suivant, et pourtant y a encore plein de surprises et de rebondissements à venir. Tant de choses à voir et si peu d'ongles à ronger...

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5806
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: La Saga Dragon Quest

Message par Strax »

Épisode 60.

Deux jours, c'est le temps de vie qu'il reste à Hyunckel et Crocodine avant d'être exécutés sur la place publique par l'Armée du Mal. C'est aussi le temps qu'il reste à l'équipe des héros restants pour mettre au point une stratégie de la dernière chance face à l'imminence de la destruction de la surface de la planète par Vearn. Supposé mort, Dai est retrouvé à Teran inconscient et ramené auprès de ses compagnons, mais le poids du monde pèse lourd sur les épaules du petit héros lorsqu'il se réveille et surprend une conversation de ses amis qui comptent sur lui pour mener la dernière attaque. Il prend alors la fuite.

Le titre Dai et Pop résume sobrement le point fort de cet épisode. La conversation entre les deux frères d'arme sous le clair de lune est un des grands moments du manga qui met en lumière l'évolution du Magicien ainsi que de son statut au sein de l'équipe des héros, le rendant aussi indispensable que Dai dans la lutte contre les Armées du Mal.
Si l'épisode saisit bien les points forts de ce passage et qu'on n'est pas à l'abri de quelques frissons face à la tirade de Pop, il y a aussi malheureusement un sentiment d'accélération du récit avant d'arriver à ce moment qui empêche d'apprécier totalement le sentiment d'angoisse et d'impuissance de Dai et les doutes du reste de l'équipe. Si la conversation entre Pop et Maam échappe un peu à ce sentiment, ce n'est pas le cas du reste des évènements, qui sont soit raccourcis (le petit garçon qui prie le Dieu des Dragons, la proposition de Myst-Vearn à Hyunckel), soit carrément zappés (l'annonce de la disparition de Pop).
L'essentiel est là, mais on ne regarde pas Dai no Daibôken pour avoir un résumé de l'oeuvre. La force du récit tient dans tous les éléments qui le constituent, ceux-ci devraient tous être traités avec le même soin, c'est dommage.

Cela dit, dans ses bons moments, la série animée sait faire preuve d'inventivité et créer des détails supplémentaires qui apportent un plus au lieu de trancher parfois sèchement l'intrigue. Par exemple, la colère de Crocodine face à Hyunckel est accentuée ici par le rajout d'électrocutions infligées par les chaînes lorsqu'il se débat. C'est ce genre d'attention aux détails qui fait plaisir et qu'on aimerait voir davantage, plus souvent que les raccourcis en tout cas.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5806
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: La Saga Dragon Quest

Message par Strax »

Épisode 61.

Dai et de retour. Revigoré par son pote Pop, il prend conscience de son rôle de héros auprès des hommes et ramène l'espoir à leurs côtés. Flora, la Reine de Carl, dévoile le plan d'attaque prévu pour dans deux jours, lors de l'exécution publique de Hyunckel et Crocodine. Il sera d'abord primordial de réunir les cinq Disciples d'Avan et... les Cinq Disciples ? Pas quatre ? Devant l'incompréhension de Pop et des autres face à cette déclaration, Flora montre son pendentif qui lui fut confié par Avan des années auparavant, le même pendentif symbolisant la fin de l'enseignement de chacun de ses élèves, et le donne à Leona, qu'elle estime être digne d'être nommée Disciple d'Avan et lui révèle qu'elle devra traverser les épreuves de la Grotte de la Purification pour acquérir Minakator, le sort qui leur permettra d'attaquer le Vearn Palace. Face à l'hésitation de Leona qui n'a pas reçu l'enseignement d'Avan, Flora raconte alors aux héros l'histoire du jeune Avan, chevalier de Carl, ainsi que de son ami Capitaine de la Garde, Loca, futur papa de Maam, lors de leur première rencontre avec le Roi du Mal Hadlar.

Alors que deux épisodes plus tôt je chouinais de ne pas avoir une adaptation de l'épisode spécial consacré à Avan paru dans le volume 13 du manga, voilà que la série répond à mes complaintes et nous livre ledit épisode ! :D
Pas grand-chose de plus que ce que le manga nous montrait alors, hormis une scène avec le prototype du Pistolet Magique, mais tout est là, quelques détails qui prendront de l'importance pour la suite du récit et une bonne caractérisation des perso principaux que l'on aura l'occasion de revoir à travers d'autres flash-back.
L'épisode n'a pas une réalisation de malade mais il fait bien son boulot, et Hadlar garde une classe folle même avec son costume de boss final du premier Dragon Quest.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5806
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: La Saga Dragon Quest

Message par Strax »

Épisode 62.

Flora prépare Leona, Merle et Maam, qui forment l'équipe d'exploration de la grotte de Haja (ou de la Purification) pour récupérer le sort Minakator qui se trouve au vingt-cinquième sous-sol. Elle explique que le sort sera renforcé par les insignes d'Avan qui révèlent leur pouvoir grâce à la force d'âme de leurs possesseurs, seulement Pop ne parvient pas à le faire briller et commence à douter de son statut de véritable disciple d'Avan.
Pendant que le groupe de Flora arpente la grotte, Dai s'entraîne avec Nova à maîtriser l'Avan Strash tandis que Pop cherche par tous les moyens à faire briller son insigne.

Le groupe de Flora apporte une dynamique inédite à la série. C'est la première fois que l'on voit Maam faire équipe avec Merle et Leona, et l'épisode met bien en avant la différence de caractère entre les trois filles, la pudeur de Merle, la curiosité de Leona (j'ai bien aimé sa remarque ajoutée sur le fait de ne pas fouiller les pots dans un donjon. C'est la base dans un DraQue !) et le côté franc du collier de Maam. Dommage que la référence au côté SM de Flora par Maam et Leona soit passé à la trappe lorsque celle-ci sort son arme, un fouet de fer ! :lol:

Le meilleur arc de Pop a débuté avec cet épisode, j'espère de tout coeur qu'il ne va pas être expédié à l'arrache, son dénouement est l'un des meilleurs moments de l'oeuvre. J'ai trouvé que dans cet épisode le seiyû de Pop appuyait un peu trop vite la gravité. C'était encore un peu tôt pour le faire paniquer à ce point.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5806
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: La Saga Dragon Quest

Message par Strax »

L'éditeur Délcourt / Tonkam a dévoilé les visuels et la date de sortie des deux premiers volumes de l'édition Kanzenban de Dragon Quest - Dai no Daibôken !


Image


C'est le 2 mars prochain que les deux premiers volumes, sur vingt-cinq, sortiront au prix de 12,50 euros le tome. Et si on peut pester contre une énième anglicisation du titre original, pour des "soucis d'harmonisation", la divulgation d'une planche du manga traduite me rassure énormément sur l'utilisation des termes spécifiques utilisés dans la série, en particulier les sorts !




Comme on peut le constater, l'éditeur a choisi de laisser les noms dans leur jus d'origine, avec la "traduction" du terme entre parenthèses histoire de contenter "tout le monde" (alias l'éditeur Square-Enix, j'imagine). Bref, un joli et percutant "Ionazun" hurlé par Hadlar, et pas un "Super Bang" dégueu.
Et selon Valentin Paquot, l'éditeur viserait une double sortie tous les deux mois.
La vie est belle et demain c'est Noël. :D
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Répondre