The Orville

Pareil que pour les Comics, mais pour le cinéma et la télévision.
Répondre
Avatar du membre
Trantor
Super Entrainé
Messages : 355
Enregistré le : 13 janv. 2020 19:02

The Orville

Message par Trantor »

Image

Je crée le topic que je garde au chaud en prévision de la sortie de la saison 3 en 2021.

A dans quelques mois.

En ligne
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5721
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: The Orville

Message par Strax »

Tu devrais poster ici ton résumé sur les deux premières saisons. ^^
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
Trantor
Super Entrainé
Messages : 355
Enregistré le : 13 janv. 2020 19:02

Re: The Orville

Message par Trantor »

J'aime énormément The Orville. J'adore chaque épisode que je regarde de cette série et je ne saurais que trop vous conseiller cette série.
Au départ, je voulais regarder Star Trek, malheureusement, étant moi-même né en 2001, je suis plutôt habitué aux séries plus récentes et les séries Star Trek sont trop longues (22 épisodes par saison pour genre 7 saison quoi...) et assez vieilles, oui même les séries des années 90, je suis pas habitué à ça je vous dit. Du coup, je me suis rabattu sur The Orville, une série Star Trek-like qui date de 2018 et qui reçoit que des éloges par les spectateurs sur Internet. J'espère avoir trouvé chez The Orville un Star Trek du 21ème siècle pour pouvoir moi aussi connaître ce sentiment de suivre un équipage d'explorateurs de l'espace. Oui, je sais, y'a Star Trek Discovery, mais cette série semble être beaucoup moins apprécié par les internautes donc eeeh...
Au passage, la VF est excellente.

Saison 1 :

Durant cette saison, on fait tout d'abord connaissance avec notre équipage de l'ECV Orville, un navire d'exploration de l'Union Planétaire.
Parlons-en, des personnages, ici c'est une réussite totale : AUCUN d'entre eux m'énerve ou me saoule, ils sont tous excellents. Ils sont tous bien écrits. Entre Mercer, Kelly, Bortus, Grayson, LaMarr, le Dr. Finn, Alara ou encore notre cher robot Kaylon Isaac... Rien que pour citer les personnages principaux ! Même les personnages un peu moins récurrents sont excellents, même ceux que l'on voit un seul épisode.
On fait aussi connaissance avec l'univers, on se retrouve ainsi dans un petit copié collé de Star Trek super sympa. Avec sa Fédération regroupant plusieurs races comme les humains, les Xelayans ou les Moclaines (Union Planétaire), ses Klingons (Les Krills), etc...

Episode 1 : Le capitaine Ed Mercer reçoit le commandement de l'Orville, un navire d'exploration et son premier commandement. C'est sa dernière chance de faire ses preuves, après un an de mauvaise performance à la suite d'un divorce. Sur le chemin de leur première mission, ils s'arrêtent pour prendre le nouveau premier officier de Mercer, son ex-femme, le commandant Kelly Grayson. On découvre les différents personnages et qui sont les Krills, la principale menace de cette saison.

Episode 2 : Ed et Kelly se lancent dans une mission de sauvetage et disparaissent mystérieusement, et avec le commandant Bortus en congé de maternité, Alara doit prendre le commandement de l'Orville, à son grand dam. On développe un peu plus le personnage d'Alara, une Xelayan qui a la particularité d'être ultra forte sous gravité 1G. J'aime beaucoup le concept de zoo de différentes espèces par une autre (les Callivon) qui possède un niveau technologique deux fois plus avancée que l'Union Planétaire.

Episode 3 : Conformément à la tradition Moclaine, Bortus et Klyden veulent une procédure controversée effectuée sur leur nouveau-né, provoquant un dilemme moral à l'échelle du navire, en effet, leur enfant est née fille, il faut donc lui faire changer de sexe, ce que Bortus finit par refuser après réflexion. Le problème finit par dégénérer en une situation qui met en péril l'alliance de l'Union avec la race Moclaine. Très chouette épisode avec une fin plutôt triste, mais porteur d'un message qui fait du bien.

Episode 4: L'Orville rencontre un vaisseau massif (la taille de New York) avec une biosphère interne qui est à la dérive et voie pour finir mangé par une étoile. J'aime beaucoup cet épisode qui réchauffe le coeur dans sa scène de fin.

Episode 5: Après avoir sauvé un navire minier échoué, Ed tombe rapidement amoureux de son capitaine, Pria, mais Kelly soupçonne que Pria est plus qu'elle n'y paraît. Charlize Theron, qui joue Pria, est excellente.

Episode 6: Ed et Gordon sont envoyés dans une mission secrète risquée pour récupérer une copie de la Bible des Krills. Au cours de ce rare aperçu de la société Krill, les deux officiers d'Orville se retrouvent bientôt empêtrés dans une crise aux conséquences éthiques potentiellement graves. On introduit le personnage de Teleya, une Krill, qui reviendra plus tard toujours dans une dynamique ennemi/ami avec Ed Mercer. Un aperçu de qui sont les Krills, et on montre une réalité moins "noire et blanche" et beaucoup plus nuancée sur ces ennemis héréditaires de l'Union Planétaire.

Episode 7: En enquêtant sur les disparitions de deux anthropologues de l'Union, John se heurte aux habitants d'une planète similaire à la Terre du 21e siècle, dont le système judiciaire est basé sur le vote du public. Société que l'on verra du point de vue d'une jeune fille native de cette dernière, qui, après des péripéties faisant d'elle la première de son espèce à directement rencontrer des extra-terrestres avancés, finit par changer pour le mieux. Le message de l'épisode est des plus intéressant, la démocratie, si poussée à l'excès, peut-elle être au final assez dangereuse si on suit toujours la voix de la majorité ? Comme dit Bortus, une voix doit être réfléchie, pas gâchée.

Episode 8: Après que leur navette ait traversé un pli spatial, Isaac, Claire, le médecin de l'Orville et ses enfants se retrouvent bloqués dans un monde inconnu dangereux et doivent compter les uns sur les autres pour survivre. Une certaine alchimie naît entre le Dr. Finn et le Kaylon. On développe un peu plus ces deux personnages dont la relation est excellente à suivre tout le long de la série.

Episode 9: Les choses deviennent très gênantes quand un archéologue amené à bord de l'Orville s'avère être l'homme (Darulio, un extraterrestre bleu) avec lequel Kelly avait trompé Ed au tout début de l'épisode 1. Un épisode humoristique qui fait du bien sur fond de paix à négocier entre deux races perpétuellement en guerre. On finit par beaucoup aimer Darulio qui est au final un chouette personnage.

Episode 10: N'ayant pas réussi à sauver la vie d'un membre d'équipage, Alara se sent coupable et remet en question sa valeur en tant que chef de la sécurité d'Orville. Peu de temps après, elle est la première à rencontrer des incidents mortels bizarres survenant dans tout le navire.

Episode 11: la promotion de John au poste d'ingénieur en chef devient une épreuve par le feu alors que l'Orville est pris entre une flotte de Krill et une dangereuse anomalie spatiale 2D. John LaMarr devient le personnage principal de cet épisode, ce génie qui a caché son intelligence durant si longtemps se voit devenir le chef de l'équipe d'ingénieurs et doit apprendre son nouveau rôle.

Episode 12: L'Orville découvre une planète mystérieuse en orbite entre les dimensions, et un simple acte de gentillesse de Kelly a des ramifications majeures, elle devient en effet une déesse pour les locaux et je ne vais pas parler plus que ça de cet épisode car il est à découvrir rien que pour sa fin magnifique.

Saison 2 :

Saison beaucoup plus terre-à-terre et sérieuse, de nouveaux personnages entrent en jeu comme Talla Kayali la nouvelle chef de la sécurité, elle aussi Xelayan.

Episode 1: L'équipage de l'Orville se dirige vers Moclus pour assister à une cérémonie spéciale, la Ja'loja de Bortus, traitant d'une myriade de problèmes personnels pendant le voyage. Un épisode un peu plus détente et humoristique pour commencer cette nouvelle saison.

Episode 2: Bortus est aux prises avec une dépendance à la pornographie qui met à rude épreuve sa relation avec Klyden. Plus tard, l'Orville découvre une planète sur le point d'être détruite par son soleil. Un épisode tout d'abord excellent pour son développement de Bortus, mais également pour sa fin assez déchirante où seuls 30 individus peuvent être sauvés sur la planète en question, avec des adieux bien mémorables.

Episode 3: Quand ses forces commencent à diminuer du fait qu'elle s'habitue à la gravité 1G, Alara est forcée de retourner à Xelaya avant qu'il soit trop tard. Une fois sur place, des sentiments amers refont rapidement surface alors qu'Alara se trouve en désaccord avec sa famille désapprobatrice de sa carrière militaire, étant donné que les Xelayan sont une race de scientifiques non-violents, à la manière des Vulcains dans Star Trek. On découvre la famille d'Alara avec son père sa mère et sa soeur, ses problèmes familiaux et ses tentatives pour les résoudre alors qu'elle doit se ré-habituer à la gravité de sa planète. On découvre également la société Xelayan. La fin est assez déchirante car Alara décide de rester sur sa planète, laissant place à des adieux mémorables.

Episode 4: Ed atterrit derrière les lignes ennemies après avoir été kidnappé par les Krills. Pendant ce temps, Gordon poursuit une promotion mais Kelly remet en question ses motivations. On redécouvre les Krills et on revoir Telaya. Cependant, tout change lorsque Mercer et Telaya doivent unir leurs forces après avoir crash sur une planète et chassé par une mystérieux ennemis. J'aime vraiment beaucoup Teleya et sa relation ambigüe avec Mercer.

Episode 5: Le nouveau chef de la sécurité de l'Orville, Talla Kayali, commence sa mission alors que le navire entre en contact avec un monde apparemment utopique. Cependant, des problèmes surviennent lorsque le parti de l'envoyé d'Orville commet involontairement un faux pas indicible contre ses hôtes. Excellent épisode montrant bien la différence de culture lors d'un premier contact. Kelly et Bortus, pour des raisons que je vais pas énoncer pour pas spoil, se retrouvent enfermés dans un camp de concentration avec d'autres cas similaires à eux.

Episode 6: Claire souhaite explorer ses sentiments amoureux pour Isaac. Cependant, lorsque les deux amènent leur relation au niveau supérieur, Claire découvre rapidement les défis de sortir avec quelqu'un qui est incapable d'émotion humaine. Super épisode assez comique là encore.

Episode 7: Talla, Bortus et Klyden se retrouvent tous mêlés à un tumultueux affrontement de cultures lorsque l'ex-petit ami de Bortus, Lokar, monte à bord de l'Orville. Pendant ce temps, Kelly constate qu'elle doit prendre des décisions difficiles dans sa propre vie personnelle.
Lokar est secrètement attiré par les femelles, ce qui est interdit par les lois de Moclus, et une relation adorable commence entre lui et Talla.

Episode 8: Quand Isaac s'arrête mystérieusement, l'Orville se rend à Kaylon 1 afin de le réparer. Là-bas, Ed tente de convaincre le peuple Kaylon de rejoindre l'Union. Cependant, les choses ne sont pas ce qu'elles semblent et un sombre secret est bientôt découvert.

Episode 9: Alors que les Kaylon commencent leur croisade pour éradiquer toute vie biologique, l'équipage de l'Orville se bat contre leurs ravisseurs pour sauver la Terre.

Je garde les évènements de ce double-épisode secret mais à la fin on se retrouve avec une bataille spatiale dantesque et impressionnante.

Episode 10: Ed ressent les pressions de la direction alors que l'Union confie à l'Orville une mission sensible - initier un accord de paix avec le Krills. La question devient d'autant plus compliquée après que l'Orville a sauvé deux prisonniers de longue date du Krill, dont l'un est un officier de l'Union et un ami proche de Gordon qui était disparu (en réalité prisonnier des Krills) depuis vingt ans. Ce dernier cherche à tout prix à se venger des Krills, et Gordon doit choisir entre un ami qui lui a sauvé la vie ou ses camarades.

Episode 11: Le contenu d'une capsule temporelle de l'année 2015 provoque des troubles chez plusieurs membres de l'équipage d'Orville: Gordon utilise le simulateur environnemental pour recréer la vie d'une femme du 21ème siècle et devient rapidement obsédé par elle. Bortus et Klyden se trompent également lorsqu'ils essaient des cigarettes. Excellent épisode sur une relation impossible avec la fille de notre époque et Gordon.

Episode 12: L'Orville prend deux passagers Moclan avec une cargaison mystérieuse, menant à une découverte choquante qui menace de déchirer l'Union. Encore une fois, je ne vais rien ddévoiler de plus tant cet épisode est excellent, mais la question des sexes Moclaines revient et un premier pas est fait.

Episode 13: un déplacement temporel transporte le soi de Kelly de sept ans auparavant sur les Orville dans leur présent - un événement qui peut avoir des répercussions désastreuses sur la chronologie des Orville.

Episode 14: Dans un futur alternatif où les Kaylon l'emportent dans leur guerre contre la vie biologique, Kelly rassemble l'équipage dispersé de l'Orville, se lançant dans une périlleuse mission tout-ou-rien pour régler la chronologie.

Avatar du membre
Trantor
Super Entrainé
Messages : 355
Enregistré le : 13 janv. 2020 19:02

Re: The Orville

Message par Trantor »

Image

Avatar du membre
Trantor
Super Entrainé
Messages : 355
Enregistré le : 13 janv. 2020 19:02

Re: The Orville

Message par Trantor »


En ligne
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5721
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: The Orville

Message par Strax »

Image
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Répondre