Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Pareil que pour les Comics, mais pour le cinéma et la télévision.
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5821
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Saison 5 - Épisode 18 - Causes et Effets / Cause and Effect


Image


L'Enterprise est coincé dans une boucle temporelle qui résulte de la destruction du vaisseau et la perte de tout son équipage après une collision avec un autre vaisseau. Alors que les évènements se reproduisent encore et encore, l'équipage commence à expérimenter une sensation de déjà-vu et après enquête, cherchent le moyen de se tirer de la situation dans laquelle ils se trouvent.


Image


Scénario de Brannon Braga et réalisation de Jonathan Frakes, deux bonnes raisons de recommander cet épisode. La troisième c'est le principe toujours efficace, et utilisé à de nombreuses reprises dans d'innombrables séries depuis la Quatrième Dimension, de la boucle temporelle. Et quel meilleur moyen d'utiliser un tel procédé que de débuter l'épisode par la destruction de l'Enterprise ?
Image
D'une manière générale, Frakes s'arrange pour que chaque nouvelle répétition de scène soit différente et s'amuse visiblement dans des plans-séquence et des angles originaux, sans que cela donne l'impression d'assister à un film d'art et d'essai. Mention spéciale à la scène de la partie de poker, qui aurait pourtant pu vite virer à la redondance et à l'ennuyeux à regarder. Excellent dénouement également, je n'avais pas vu venir le plan de Data ni la signification du mot-clé.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5821
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Saison 5 - Épisode 19 - Le Premier Devoir / The First Duty


Image


L'Enterprise retourne sur Terre où le Capitaine Picard doit délivrer un discours d'introduction à la cérémonie d'obtention de diplôme de l'Académie Starfleet. Cependant l'équipage apprend qu'un accident durant un entraînement au vol près de Saturne a blessé Wesley Crusher et causé la mort d'un camarade de leur équipe, l'Escadron Nova, Joshua Albert.
Lors de sa déposition, le chef de l'escadron Nick Locarno témoigne que l'impact est arrivé alors qu'ils sortaient d'une "boucle Yeager", une espèce de looping, et que Joshua était nerveux à l'idée de voler. Il l'a néanmoins laissé voler de peur qu'il ne mette un terme à sa carrière de pilote à cause d'une histoire de nerfs pas assez solides, mais Nick reconnaît que c'était une erreur de sa part. Cependant l'enregistrement satellite du vol montre qu'au moment du crash ils étaient dans une formation différente de celle qu'ils avaient décrite. Sur cette révélation, les membres de l'Escadron Nova ne disent plus un mot. Le Capitaine Picard, persuadé que les choses ne sont pas ce qu'elles semblent être, ordonne une enquête de l'accident auprès de son équipage.


Image


Une enquête, c'est l'intrigue de l'épisode, centré sur l'Académie Starfleet (que l'on voit pour la première fois dans la série) et plus précisément sur Wesley Crusher. On voit également à quoi ressemble Boothby, le Jardinier de l'Académie dont Picard ne tarit pas d'éloge à chaque fois qu'il l'évoque.
À travers cette enquête c'est le thème de la série qui est abordé, la base de Starfleet, la recherche de la vérité sous tous ses aspects, l'un des fondements du futur utopique imaginé par Gene Roddenberry. Un très bel hommage indirect rendu à cet homme disparu quelques temps avant la diffusion originale de cet épisode.
Image
La dernière scène, entre Picard et Wesley, est terriblement froide, à dessein. Malgré l'appréciation de Jean-Luc envers l'acte de Wesley, on ressent tout de même que le Capitaine tient à ce que le Cadet prenne conscience de la portée de ses actes et qu'il saisisse bien que "le Premier Devoir de tout officier de Starfleet est la vérité, historique, scientifique ou personnelle." Une autre réplique mémorable de Picard et accessoirement toute la philosophie de la série.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5821
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Saison 5 - Épisode 20 - Le Prix d'une Vie / Cost of Living


Image


Lwaxana Troi est de retour sur l'Enterprise et annonce qu'elle va se marier sur le vaisseau avec un homme qui partage nombre d'intérêts avec elle, selon l'avis d'un système informatique d'entremetteur matrimonial. Au départ soupçonneux des plans de Lwaxana, le Capitaine Picard est rassuré lorsque cette dernière lui demande juste d'être celui qui conduira la mariée sur l'autel.
Pendant ce temps, Worf fait face aux joies de la paternité en éprouvant des difficultés à amener son fils à faire ses devoirs d'école et les corvées de la maison. Alors que Lwaxana et Alexander deviennent très vite amis, Campio, son futur mari arrive sur l'Enterprise. Lwaxana découvre vite qu'il n'a rien de l'homme correspondant à ses critères, étant bien plus strict et exigeant qu'elle ne le pensait.
Et pendant ces évènements, l'Enterprise est infecté par un parasite indétectable qui se nourrit de nitrium (un composant présent dans la plupart des matériaux du vaisseau) et chie de la gélatine.


Image


Très bizarre cet épisode, avec un faux rythme et des passages sans grand intérêt en dehors d'installer la relation d'amitié entre Alexander et Lwaxana, notamment dans le holodeck. Ça essaie de faire dans le léger avec un peu de comédie, mais ça donne pas grand-chose, et le résultat est difficile à décrire parce que ça n'a pas de thème à proprement parler.
On a l'impression que les scénaristes ont voulu raconter plusieurs trucs différents et qui n'ont aucun lien entre eux, mais qu'ils ont tout de même fait en sorte de tout lier ensemble.
Image
Lwaxana qui se sent seule et vieille, et qui est prête à renoncer à ses extravagances pour trouver un nouveau mari, Worf qui a du mal à élever Alexander qui devient insupportable, un parasite qui chie de la gelée de groseille et une troupe de cirque conceptuel (dans le style des Farfadets de Limoges, mais vraiment).
Non, vraiment, je n'ai pas réussi à entrer dans le délire de cet épisode.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5821
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Saison 5 - Épisode 21 - La Parfaite Compagne / The Perfect Mate


Image


L'Enterprise accueille à son bord l'Ambassadeur Kriosien Briam, venu pour sceller un accord de paix avec les Valtais. En route vers le lieu du rendez-vous, deux Ferengi sont sauvés d'un vaisseau en panne. Malgré la sécurité renforcée, les Ferengi entrent dans la soute et désactivent le champ de stase sur la cargaison de Briam, révélant une jeune femme Kriosienne, Kamala. Briam explique qu'elle est une métamorphe empathique capable de ressentir les désirs des hommes et qui réagit en fonction de ceux-ci. Elle a été amenée pour un mariage arrangé avec le représentant Valtais, et si elle a été placée en stase, c'est parce qu'elle génère des phéromones qui affectent tous les hommes autour d'elle.
Malgré l'ordre de Briam de rester dans ses quartiers, Kamala visite le vaisseau suivant l'autorisation du Capitaine Picard, escortée par Data. De leur côté, les Ferengi essaient de corrompre Briam pour avoir Kamala. Devant son refus, ils agressent l'Ambassadeur, et celui-ci ne pouvant plus participer à la cérémonie, Kamala demande à Picard de le remplacer, et lui apporte son aide pour le protocole. Et le courant passe très bien entre Kamala et le Capitaine de l'Enterprise.


Image


Si vous rêviez de voir, pour je ne sais quelle raison, Jean Grey et le Professeur Xavier se tourner autour dans X-Men et que vous ressentiez une certaine frustration à ne pas voir vos fantasmes assouvis à la sortie du cinéma, ne cherchez pas plus loin, cet épisode est pour vous ! La belle Famke Janssen attire tous les regards ici, en particulier celui de la caméra.
Image
L'épisode tourne autour de l'histoire d'amour naissante entre Kamala et Picard, et les deux ont de très belles scènes qui ne reposent pas sur une tension sexuelle (pour ça il y a une scène avec Riker qui, après un tête-à-tête intense avec Kamala, va se... défouler dans le holodeck) mais sur la motivation de chacun des deux à mieux connaître l'autre, ses passions, ses centres d'intérêt, son histoire, au travers de leurs discussions et de leurs regards. Il se dégage de ce duo une excellente alchimie qui fait tout le sel de cet épisode. Heureusement, parce que c'est le noeud de l'intrigue. On sait que cette histoire ne durera pas, Kamala étant promise à un autre dans l'intérêt d'un accord de paix, ce qui rend cette relation encore plus intéressante à travers son inévitable conclusion.
Image
Une jolie parenthèse romantique pour Picard, ni plus ni moins.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5821
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Saison 5 - Épisode 22 - L'Amie Imaginaire / Imaginary Friend


Image


Clara est une jeune fille qui vient d'emménager sur le vaisseau avec son père. Solitaire, elle se créée une amie imaginaire pour lui tenir compagnie, Isabella. Un jour, à sa grande surprise, Isabella prend forme sous ses yeux tout en se rendant invisible lorsque des adultes approchent. Peu à peu Isabella place Clara dans des situations qui lui apportent des problèmes en la faisant aller dans des zones interdites aux civils, ce qui amène Clara à quitter Isabella pour aller jouer avec d'autres enfants. À son retour, Isabella lui dit que lorsque les autres seront là, elle mourra comme tout le monde.


Image


Il y avait de quoi faire une bonne histoire d'horreur avec cette intrigue, et la jeune actrice qui incarne Isabella a le chic pour dégager une aura inquiétante (avec un petit côté Nellie Oleson prononcé). Sans aller jusque là, l'épisode réussit par moments à me mettre mal à l'aise, notamment avec cette menace de mort qui sort de nulle part.
Mais le vrai thème abordé par l'histoire reste dans le domaine de l'enfance et de la solitude des enfants dont les parents déménagent constamment ainsi que la nécessité de poser des limites aux enfants pour les protéger. Que du terre à terre donc, mieux vaut s'en tenir à l'ambiance et l'atmosphère perturbantes qu'au sous-texte de la semaine.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5821
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Saison 5 - Épisode 23 - Lou le Borg / I, Borg


Image


L'Enterprise découvre un vaisseau éclaireur Borg détruit avec un unique survivant, un jeune garçon Borg. En dépit des inquiétudes du Capitaine Picard, le Docteur Crusher insiste pour soigner le survivant. Sous les ordres du Capitaine, le Borg est confiné en cellule, surveillé par la sécurité et se voit incapable de communiquer avec le collectif Borg. Sous l'impulsion du Capitaine, Data et La Forge trouvent le moyen d'utiliser le jeune Borg comme arme de destruction massive en lui implantant dans l'esprit l'équivalent d'un virus informatique sous la forme d'une formule géométrique irrésolvable qui se répandrait dans le collectif Borg. Une solution que Crusher considère comme un génocide, tandis que Picard et les autres membres de l'équipage principal débattent de l'éthique du plan.
Cependant, le jeune Borg, toujours coupé du collectif Borg, commence à développer un esprit d'individualité et dit s'appeler Hugh (Lou en vf), tel que Geordi l'avait surnommé auparavant. Si Geordi et Beverly prennent connaissance de cette particularité, Picard et Guinan refusent de voir le Borg et d'accorder du crédit à cette nouvelle donnée.


Image


Voilà en gros l'épisode qui rend le film Star Trek - First Contact incohérent avec la continuité de TNG. Pour la première fois depuis leur introduction, la série présente les Borgs sous un aspect différent. S'ils restent toujours une menace en tant que conscience collective, il nous est montré ici la possibilité de libérer les individus de cet esprit de ruche.
On dévoile aussi que Picard garde quelques cicatrices intérieures de son expérience en tant que Borg, tout comme Guinan, si ouverte habituellement, conserve de fortes rancunes envers la race qui a presque exterminé son peuple. Tous deux refusent de voir la possibilité d'un changement chez un ennemi facilement définissable et qu'ils préfèrent déshumaniser.


Image


Mais, et c'est là que First Contact devient incohérent, tous deux savent également aller de l'avant et reconnaître quand ils ont tort. Lorsqu'ils finissent par accepter d'aller voir Hugh, il leur devient plus compliqué de garder leurs certitudes. Mais la menace Borg restant réelle, faut-il faire preuve de pragmatisme, penser au bien commun et s'en tenir au plan prévu, ou bien faut-il prévoir un autre plan plus humain, quitte à risquer l'échec, mais espérer malgré tout la paix avec une espèce conquérante ?
La réponse donnée en fin d'épisode n'a rien d'idéale et ne résout rien d'un coup de baguette magique, mais reste cohérente avec l'esprit de la série. C'est vraiment dommage que First Contact, qui prend pourtant autant conscience du passif de son univers que l'avait fait La Colère de Khan avant lui, jette aux orties tout ce qui a été construit dans cet épisode (et dans les séries suivantes d'après ce que j'ai compris).


Image


Mais restons-en à l'épisode en lui-même, aussi bon dans sa caractérisation des personnages récurrents (j'ai beau la trouver ici irritante par moments, il n'en reste pas moins que Beverly Crusher reste égale à elle-même) que dans sa façon d'aborder le thème de la déshumanisation de l'ennemi en temps de guerre ("nous sommes en guerre", c'est ce que répètent Picard et Riker ici), ce qui le rend plus simple à combattre, tant qu'on ne se trouve pas face à lui, comme le fait Picard dans la première partie.
Deux visions s'opposent, symbolisées par Crusher et Picard, mais aucune des deux n'est montrée comme totalement juste ou injuste. Les deux sont présentées sans jugement et symbolisent le conflit perpétuel qui accompagne les époques difficiles. C'est toujours plus simple de juger après, quand le danger est de l'histoire ancienne.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5821
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Saison 5 - Épisode 24 - Déphasage / The Next Phase


Image


Lorsque l'Enterprise répond au message de détresse d'un vaisseau Romulien ayant subi une explosion à son bord, l'Enseigne Ro et le Lieutenant-Commandant La Forge semblent avoir été "perdus" lors de leur téléportation de retour sur l'Enterprise. Les deux officiers sont pourtant bien présents sur le vaisseau, mais sont incapables d'intéragir avec les commandes tout comme avec l'équipage, ils ont été déphasés. Tandis que La Forge est persuadé qu'ils sont toujours en vie, Ro croit de son côté qu'ils ont péri et sont devenus des fantômes. Leur nouvelle situation leur permet de découvrir un plan des Romuliens pour détruire l'Enterprise et essaient à tout prix d'avertir l'équipage, sans se douter qu'une troisième personne a été déphasée et les observe.


Image


Un excellent épisode, mais c'est difficile de dire ce qui fait qu'il est réussi. C'est peut-être parce qu'il se déroule principalement du point de vue de Ro et que le personnage a jusqu'ici été peu exploré, en tout cas par rapport à Geordi. Cela dit il y a aussi quelques belles scènes avec le Chef Ingénieur, notamment celles impliquant Data qui évoque leur amitié. Mais je dirais que c'est l'épisode qui m'a vraiment fait apprécier Ro Laren en tant que personnage. Elle est ici moins sur la défensive et se dévoile bien plus, et certains passages touchent juste.
Image
Évidemment, l'écriture de Ronald D Moore aide aussi beaucoup à la qualité de l'ensemble, et on retient facilement quelques répliques pas piquées des hannetons qui enrichissent les relations entre les personnages.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5821
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Saison 5 - Épisode 25 - Lumière Intérieure / The Inner Light


Image


L'Enterprise vient de terminer son étude par ondes magnétiques du système Parvenium et découvre une sonde inconnue. Celle-ci scanne rapidement le vaisseau et dirige un rayon d'énergie sur le Capitaine Picard qui se réveille sur Kataan, une planète n'étant pas membre de la Fédération. Sa femme, Eline, lui dit qu'il s'appelle Kamin et qu'il est resté cloué au lit pendant toute une semaine à cause de fortes fièvres. Picard lui parle de sa vie sur l'Enterprise mais Eline et leur ami Batai essaient de le convaincre que ses souvenirs ne sont qu'un rêve. Les années passent, Picard commence sa vie en tant que Kamin au village de Ressik, apprenant à jouer de la flûte, élevant les enfants qu'il a eus avec Eline et contemplant chaque jour le ciel avec son téléscope de Dobson. Ses observations du soleil lui apprennent que ce sont ses radiations en augmentation qui causent la sécheresse, mais les dirigeants de Kataan ignorent ses inquiétudes.
Du côté de l'Enterprise, l'équipage tente autant que faire se peut de réanimer Picard, mais lorsqu'ils essaient de bloquer l'influence de la sonde, Jean-Luc est sur le point de mourir, ne leur laissant pas d'autre choix que de la laisser agir sur lui.


Image


Un nouvel épisode du Picard Show, qui offre ici au Capitaine quelque chose qu'il n'aura jamais eu l'occasion d'expérimenter dans sa vie, une famille, une femme, des enfants et même un petit-fils.
Si on reste dans le brouillard avant la fin quant aux intentions de cette sonde, on ne ressent pas de réel danger pour Jean-Luc (si ce n'est lorsque l'équipage tente de couper le lien avec la sonde), et il semble que ce soit l'effet recherché.
Image
Il y a un côté doux-amer, mais ce n'est le ressenti que du spectateur, parce que Picard finit par accepter cette nouvelle vie et semble en être entièrement satisfait. Et le retour à sa vie de Capitaine de l'Enterprise ne le voit aucunement affecté. Que ce soit sur le vaisseau ou à Ressik, il se trouve accompli. Le souvenir de sa vie en tant que Kamin lui laisse même le sourire au visage.


Image


Un épisode avec une ambiance assez proche de La Vie est Belle de Frank Capra dans l'ensemble, dans le sens où Picard expérimente ce qu'aurait pu être sa vie en dehors de Starfleet. Une belle exploration du personnage. À noter que c'est le fils de Patrick Stewart, Daniel Stewart, qui interprète le fils de Kamin, et c'est pas difficile de le remarquer tant la ressemblance entre le père et le fils est frappante !


Image


À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5821
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Saison 5 - Épisode 26 - La Flèche du Temps 1ère Partie / Time's Arrow Part.1


Image


L'Enterprise est rappelé sur Terre pour une mission prioritaire au sujet de preuves de la présence d'extra-terrestres datant d'il y a 500 ans, à la fin du XIXème siècle. On leur montre dans une caverne située non loin du QG de Starfleet des reliques d'époque, et la tête de Data. L'enquête révèle des fossiles cellulaires originaires de la planète Devidia II, indiquant qu'une race de changeurs de forme ont visité la Terre dans le passé. Sur place, l'équipage découvre une perturbation temporelle. Bien qu'aucune forme de vie ne soit visible, Deanna Troi ressent la présence d'humains en souffrance. L'équipage détermine que les extra-terrestres sont en léger déphasage avec le temps.
Data utilise alors une partie de son corps lui permettant de se coordonner à la phase des extra-terrestres et de les observer tout en gardant le contact avec ses collègues. Il les voit ainsi absorber des brins de lumière puis se diriger vers un portail temporel qui finit par l'absorber aussi. Il se retrouve alors sur Terre, à San Francisco le 11 août 1893.


Image


Lorsqu'il apprend qu'il mourra sur Terre au XIXème siècle, Data s'estime ravi. Savoir qu'il a un temps de vie limité le rapproche de l'humanité qu'il désire acquérir. Pour lui, vivre éternellement c'est voir ses amis mourir inexorablement, se refaire de nouveaux amis et les voir de nouveau mourir à terme.
Cette première partie pose les bases de l'intrigue, notamment avec Guinan et son énigmatique "la boucle est bouclée". Ce n'est pas seulement autour de Data que tourne l'histoire, puisque c'est ici que l'on verra la première rencontre entre elle et Picard, l'hôtesse du Ten Forward ayant vécu à San Francisco au XIXème siècle.


Image


Mais c'est Data qui est ici au centre des discussions. On en revient au thème de l'amitié si chère à Data. L'annonce de sa mort perturbe pas mal ses amis, ce qui donne lieu à quelques scènes aussi tendres (Data et Geordi au Ten Forward) que parfois comiques (l'imitation de Data par Troi, suivie de la discussion entre Data, Riker et Troi dans l'ascenseur). Même Picard qui n'est pas la personne la plus proche de Data (bien qu'il estime beaucoup l'androïde et que celui-ci le considère comme un ami) est réticent à l'idée de l'envoyer en mission après la découverte de sa tête.
Le personnage étant l'un des mieux établis de la série c'est difficile de ne pas ressentir le vide qu'il créérait s'il devait disparaître prématurément.


Image


Le voyage temporel permet également de nous présenter deux personnages historiques difficiles à reconnaître au premier abord, surtout dans cet épisode où ils ne sont pas nommés directement, Mark Twain, amusant orateur plein d'esprit, et de curiosité, lors d'une réception de la Guinan du XIXème siècle, et Jack London en jeune groom d'hôtel fasciné par le travail de Data, que les façons de s'habiller et de s'exprimer extravagantes pour l'époque amènent le tout-venant à penser qu'il est Français ! L'occasion pour l'androïde de montrer qu'il a une parfaite maîtrise de cette "langue obscure" telle qu'il la décrivait dans la première saison. C'est même certainement la meilleure prononciation de la langue française que j'ai pu entendre de toute la série. Honte à vous, Jean-Luc, honte à vous...


Image


Et voilà la fin de la saison 5. Comme je l'ai dit pour la saison précédente, la série a trouvé son style définitif et enchaîne excellence après excellence. Il y aura toujours des épisodes moins bons que les autres, mais ils sont minoritaires au milieu de tout cet océan de plaisir qu'apporte la série, surtout en terme d'écriture et de caractérisation.
C'est malheureusement aussi durant cette saison que Gene Roddenberry, papa de ce riche univers, nous a quitté, à l'âge de 70 ans. Ça fera trente ans le 24 octobre (au moment où j'écris nous sommes le 17 octobre). Pour l'occasion, voici une très belle preuve d'amour de la part de Patrick Stewart à ce grand bonhomme, à l'occasion de l'un de ses anniversaires.




En attendant la prochaine saison,
"Engage !"


Image
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5821
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Saison 6 - Épisode 1 - La Flèche du Temps 2nde Partie / Time's Arrow Part.2


Image


L'équipe d'Exploration, dirigée par le Capitaine Picard suivant les conseils de Guinan, se retrouve en 1893 sur Terre à la recherche de Data et enquête sur l'épidémie de choléra en cours. Ils comprennent que les changeurs de forme profitent de l'épidémie pour drainer en secret la force vitale des humains du XIXème siècle. Lors d'une visite à un hôpital ils rencontrent deux d'entre eux, qui s'enfuient, permettant à Data de les localiser et par la même occasion de retrouver l'équipe. Ensemble et grâce à l'appareil construit par Data, ils suivent la piste des extra-terrestres jusqu'à la caverne près de San Francisco, et sont suivis par la Guinan de l'époque et Samuel Clemens (le vrai nom de Mark Twain). Assistant à l'ouverture du portail temporel vers la planète Devidia II de leur époque, l'équipe les affronte afin de mettre la main sur l'appareil en forme de canne activant le portail, la tête de Data est détachée de son corps et laissée dans ce passé.


Image


Pas de paradoxe temporel, l'épisode suit la théorie de la boucle temporelle jusqu'au bout. Cela dit, la fin soulève une question : en l'espace de 500 ans, personne n'est retourné dans cette caverne ? Parce que la tête de Data n'est pas du tout cachée ou enterrée, elle est là, bien visible au milieu de la pièce !
Et j'aurais bien voulu en savoir plus sur ces extra-terrestres bouffeurs d'énergie vitale humaine qui se compliquent bien la vie pour se nourrir. Parcourir les couloirs du temps pour éviter de se faire remarquer, c'est peut-être pas le meilleur moyen de ne pas se faire remarquer.


Image


La seconde partie de cette histoire possède les mêmes qualités et défauts que la seconde partie de l'histoire qui concluait la saison 4 et introduisait la saison 5 (Rédemption), à savoir plus d'action et moins de parlote que la première partie. On a tout de même l'impression que l'idée de départ de cette intrigue est juste de confronter l'équipage de l'Enterprise à l'idée de la mort proche et inéluctable de Data, et peut-être aussi de raconter la première rencontre entre Guinan et Picard. La première idée est bien abordée et développée dans la première partie, et du coup totalement mise de côté dans la seconde. Quant à Guinan et Picard, la première partie joue bien sur le mystère, et la seconde met les pieds dans le plat de manière assez abrupte. C'est trop précipité et sans subtilité. On aurait bien aimé savoir de quoi tous deux ont discuté le temps que Mark Twain vienne à la rescousse. Et leur première rencontre est bizarre. Je trouve que, pour une fois dans la série, Patrick Stewart en fait bien trop et manque de subtilité.


Image


Ce n'était pas mon double épisode préféré de la série donc, il lui manque un développement sur les extra-terrestres et la relation Guinan / Picard pour le rendre complet par rapport à ses promesses de départ. Mais l'aventure est bien présente, autant que le mystère. Sur ce point l'épisode tient ses promesses. Un AB pour Assez Bien.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Répondre