Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Pareil que pour les Comics, mais pour le cinéma et la télévision.
En ligne
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5804
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Saison 5 - Épisode 8 - Réunification 2ème Partie / Unification Part. 2


Image


Sur Romulus, Picard finit par retrouver Spock, mais celui-ci lui demande de quitter la planète au plus vite. Picard l'informe des préoccupations de la Fédération à son encontre et également du décés de son père, une nouvelle que le Vulcain prend de manière stoïque. Il explique à Picard que durant les négociations de paix avec les Klingon il y a plusieurs décennies, il était responsable de la mise en danger du Capitaine Kirk et de son équipage, et depuis il préfère faire cavalier seul sur sa mission de paix, dans le but de réunifier les Vulcains et les Romuliens. Il travaille à ce but avec l'aide d'un mouvement clandestin. Pardek a demandé à Spock de venir sur Romulus afin d'y rencontrer un jeune idéaliste Proconsul du Sénat Impérial. Si Picard exprime ses doutes quant à la sincérité d'une telle opportunité, Spock, bien conscient du risque, décide de jouer son rôle jusqu'au bout : si un complot plus important est à l'oeuvre, il sera ainsi dévoilé.
Planifiant une conquête Romulienne de Vulcain, Sela entre en scène et fait arrêter Spock, Data et Picard afin de forcer l'Ambassadeur à coopérer dans sa tentative d'attaque dissimulée de Vulcain à l'aide de vaisseaux Vulcains servant de chevaux de Troie pour ses troupes Romuliennes.


Image


Mine de rien cet épisode fait un très bel office de préquelle au sixième film Star Trek, Terre Inconnue, puisque les actions de Spock ici résultent de ses erreurs passées et au centre de l'intrigue du film qui sortit quelques semaines plus tard.

Et bon sang que le personnage est bien utilisé ici, tant dans le fan service (la scène avec Data que tout fan attendait) que dans la caractérisation du personnage (rien que sa réplique à Picard qui l'accuse de faire dans la diplomatie de cow-boy est très évocatrice : «j'étais impliqué dans la "diplomatie de cow-boy", comme vous l'appelez, bien longtemps avant votre naissance») et son évolution (notamment sa relation avec Sarek), ce qu'il est devenu entre la fin de la série originale, en pleine promotion du superbe Terre Inconnue et ce qu'il est devenu dans TNG. Rien ne dépasse, rien ne sonne faux, et de toute façon Leonard Nimoy ne l'aurait jamais permis.
Image
C'est bien simple, c'était plus qu'un épisode de TNG, c'était du "Star Trek Spock Porno" à tous les niveaux, qui nous laisse à la fin autant satisfait que frustré, tellement c'était bon, tellement on en redemande.
Et ce jusqu'à la fin, avec la toute dernière scène de l'épisode, très émouvante pour qui connaît et apprécie le personnage de Spock. Si je ne devais avoir qu'un seul regret, ce serait de ne pas avoir eu de scène entre Spock et Sarek, mais honnêtement les nombreuses discussions passionnées entre Picard et Spock suffisent largement à pallier à cette frustration.


Image


Tout ceci fait malheureusement de l'ombre au retour de Denise Crosby, dans le rôle de Sela, d'autant plus que c'est sa dernière apparition dans la série (du moins en tant que Sela). C'est vraiment dommage qu'elle ne réapparaisse plus. Il y a eu une grosse mise en avant de ce personnage, et finalement la production n'a visiblement pas su quoi en faire, ou n'en a pas eu l'opportunité.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

En ligne
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5804
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Saison 5 - Épisode 9 - Question de Temps / A Matter of Time


Image


Parti en direction de Penthara IV afin d'aider sa population à combattre les effets de réduction de température causée par un nuage de poussière formé par la collision de la planète avec un astéroïde, l'Enterprise passe en chemin à côté d'une distorsion spacio-temporelle et découvre une capsule avec à son bord un seul occupant, humain, se présentant comme étant le Professeur Berlinghoff Rasmussen, venu du 26ème siècle. Il prétend être venu du futur pour être témoin de la mission de l'Enterprise sur Penthara IV, qu'il dit être "historique", et s'arrange pour faire remplir des questionnaires à tout l'équipage, à leur grand désarroi, tandis que lui ne révèle rien de lui, arguant que cela pourrait changer le cours de l'histoire.
Face à la difficulté de l'entreprise de sauver Penthara IV d'un hiver nucléaire et devant faire un choix lourd de conséquences en cas d'échec, le Capitaine Picard demande l'aide de Rasmussen. Ce dernier refuse, expliquant qu'à son époque le destin de tout Penthara IV avait déjà été décidé.


Image


Un épisode plus classique qu'il ne le semble au premier abord, mais rien que pour le speech hypnotique de Picard à Rasmussen, son analogie entre le fait de ne pouvoir rien dire de peur de réécrire le futur et la Directive Première, cet épisode est à voir. Quand Picard fait des longues phrases, on la ferme et on l'écoute, pas parce qu'il est autoritaire ou intimidant (et il peut l'être), mais parce qu'il a ce don de l'éloquence et une voix envoûtante. C'est une notion que Rasmussen a parfaitement assimilée. C'est une notion que quiconque a écouté une fois dans sa vie Return to the Centre of the Earth a parfaitement assimilée.


À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

En ligne
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5804
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Saison 5 - Épisode 10 - Nouveau Départ / New Ground


Image


Le Chef Ingénieur Geordi La Forge est extatique à l'idée d'assister avec l'équipage au premier essai de la technologie de propulseur par vagues Soliton, ce qui n'est guère le cas de Worf et de Data. De son côté, Worf reçoit un appel de sa mère adoptive Terrienne qui souhaiterait lui rendre visite avec son père et le fils de Worf, Alexander. À leur arrivée sur le vaisseau, ses parents lui demandent de garder Alexander avec lui, l'enfant étant devenu trop difficile à gérer pour eux. Lorsque Worf l'inscrit à l'école à bord du vaisseau, Alexander devient turbulent, voleur et menteur.
Pendant ce temps, durant les tests de transport par vagues Soliton, une distorsion endommage l'Enterprise et fait exploser le vaisseau-test, tandis que les vagues augmentent de manière exponentielle en force et en vitesse, et se dirigent vers une colonie située sur la planète Lemma II.


Image


Une histoire attendrissante sur le lien père-fils qui se créé entre Worf et Alexander, mais y a malheureusement pas grand-chose de plus.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

En ligne
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5804
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Saison 5 - Épisode 11 - Le Culte du Héros / Hero Worship


Image


Lors de la recherche du Vico, disparu dans l'amas noir de la section 9-7, l'Enterprise retrouve le vaisseau hors d'état de marche. Lors des investigations à son bord, l'équipe d'exploration découvre un seul survivant, Timothy, un jeune garçon coincé sous des débris. Data parvient à le sauver.
À l'infirmerie, Timothy explique que le vaisseau a été attaqué par des étrangers. L'enfant refuse de quitter Data et Deanna Troi estime que l'androïde devrait rester proche de lui afin de l'aider à surmonter le traumatisme. Peu à peu, Timothy commence à imiter le comportement et la façon de parler de Data pour réprimer ses sentiments. De plus, lorsque Geordi La Forge apprend la version des faits qui ont mené à la destruction du Vico du garçon, il affirme que c'est un mensonge. Suivant l'enquête effectuée, il n'y a pas eu d'attaque ni d'abordage du vaisseau.


Image


C'est encore Data qui se trouve indirectement au centre de l'histoire, par effet miroir. À travers le désir de Timothy de devenir un androïde afin de ne plus avoir à ressentir d'émotions, c'est la quête presque désespérée d'humanité de Data qui est mise en exergue. Lorsque Timothy réalise que se débarrasser de la peine signifie également se débarrasser du plaisir de manger une glace ou plus globalement de ressentir de la joie, l'enfant fait un pas vers la guérison. Mais pour Data ? Le but de l'épisode est bel et bien de traiter du deuil et de la culpabilité qu'il peut engendrer, et à ce niveau c'est extrêmement bien écrit et maîtrisé (Patrick Stewart signe d'ailleurs sa deuxième réalisation sur la série).


Image


Mais indirectement, ou peut-être pas, il se dégage une atmosphère douce-amère de cette histoire en ce qui concerne Data. L'androïde est un personnage des plus charmants et admirables de la série (et de tout l'univers Star Trek en général), et on en vient naturellement à lui souhaiter le meilleur pour la suite, mais aussi entouré et aimé qu'il peut l'être dans cet univers, il se dégage inévitablement de lui une sensation de solitude et de tristesse. Il est semblable à ce petit garçon devenu seul au monde, mais sa quête d'humanité à lui sera bien plus difficile.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

En ligne
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5804
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Saison 5 - Épisode 12 - Viols / Violations


Image


L'Enterprise transporte une délégation d'Ullian vers la planète Calder IV. Leur chef, Tarmin, explique que les Ullian sont des historiens télépathes qui conduisent leurs recherches en fouillant dans les souvenirs les plus enfouis. Il fait la démonstration de leurs capacités sur Keiko O'Brien, avec succès. Lors d'un dîner, il explique également que ces capacités requièrent des années d'entraînement et que son fils Jev, présent dans la délégation, n'a pas encore atteint son plein potentiel. À ces mots, le fils quitte la salle, suivi par Deanna Troi qui le réconforte. Plus tard, Deanna se remémore une aventure romantique avec Riker, mais ce dernier devient plus agressif envers Deanna, puis prend l'apparence de Jev. Deanna hurle de douleur et plonge dans le coma.
Pendant son enquête, Riker tombe également dans le coma après avoir interrogé Jev. Puis c'est au tour du Docteur Crusher.


Image


Cet épisode est bien trop direct dans son approche. Il s'agit de la formule du "Qui l'a Fait ?" des romans policiers, mais qui ne laisse aucun doute sur l'identité du coupable dès le premier crime. Alors où est l'intérêt ? Et ce n'est pas une imitation du style de Columbo dans lequel on sait qui est l'assassin dès le début, puisque dans les Columbo le plaisir se trouve dans le fait que Columbo doit parvenir à trouver la méthode et piéger le meurtrier. Ici, l'enquête est presque entièrement réalisée hors caméra et de toute façon on soupçonne dès le début que le coma de Deanna est causé d'une manière ou d'une autre par la présence des Ullian, on met donc l'emphase sur les conséquences de ces viols mentaux, pas sur l'affaire. Et j'espérais un retournement de situation final, sur un "Ah ah ! En fait l'assassin c'était lui !" et ça arrive.
Ça aurait pu sauver l'épisode si on en était resté sur ça, mais en fait non, une tentative de fausse piste qui ramène au coupable le plus évident.


Image


Épisode qui avait plus de potentiel que ce qu'il a livré au final. Pas très engageant au départ et peu ragoûtant à l'arrivée.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

En ligne
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5804
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Saison 5 - Épisode 13 - La Société Modèle / The Masterpiece Society


Image


L'Enterprise est assigné au secteur Moab pour suivre le fragment cosmique d'une étoile à neutrons désintégrée. Le fragment en question est censé passer près de Moab IV, menaçant une colonie humaine sur la planète. Afin d'arranger l'évacuation des colons, l'Enterprise contacte son dirigeant, Aaron Conor, mais celui-ci refuse de partir. Il explique que la colonie fut formée 200 ans avant pour créer une société parfaite par le biais du génie génétique et de la sélection artificielle, et que lui et les autres dirigeants pensent que l'évacuation détruirait l'ordre parfait qu'ils ont atteint.
Alors qu'ils discutent des autres options, le Chef Ingénieur Geordi La Forge est présenté à Hannah Bates, une scientifique qui propose d'utiliser un rayon tracteur à multiples phases alimenté par le noyau à distorsion de l'Enterprise, qui pourrait ainsi repousser le fragment. Après délibérations, Bates est autorisée à quitter la colonie pour superviser le procédé sur l'Enterprise. Pendant ce temps, Deanna Troi et Conor développent une relation romantique alors qu'ils essaient de convaincre les autres dirigeants que l'évacuation reste la meilleure option.


Image


Un nouvel épisode sur la Directive Première, abordée sous un angle fataliste. Le fond du débat reste le même, mais on assiste cependant avec le dénouement à ce qu'on pourrait qualifier de véritable échec de la part de l'Enterprise et d'un aveu d'impuissance et de culpabilité pour un processus qu'ils ont eux-mêmes déclenché. Ils auraient bien pu résoudre le problème de la menace du fragment cosmique sans prendre contact avec la colonie de Moab IV, au risque de ne pouvoir évacuer la population en cas d'échec. Le choix de les contacter était donc compréhensible, et on ressent bien le poids de la difficulté de prendre des décisions au cas par cas et sur le moment quand de nombreuses vies sont en jeu.
Tout le dilemme de telles décisions est parfaitement retranscrit à travers la dernière scène de l'épisode, dans le discours du Capitaine Picard, une fois de plus brillamment interprété par Patrick Stewart.


Image


À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

En ligne
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5804
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Saison 5 - Épisode 14 - Énigme / Conundrum


Image


Après avoir été scanné par un vaisseau étranger inconnu, l'équipage de l'Enterprise découvre que tous leurs souvenirs ainsi que la mémoire de l'ordinateur du vaisseau ont été partiellement effacés. Bien que leurs connaissances et capacités soient restées, aucun des officiers ne reconnaît les autres officiers qui l'entourent, ni même leur propre identité. Plus inquiétant encore, durant le scan un membre d'équipage supplémentaire, en uniforme d'officier Commandant, a rejoint la passerelle principale de commandement et l'ordinateur indique que l'Enterprise est en mission secrète pour détruire une base Lysienne, une race avec laquelle la Fédération serait en guerre depuis des décennies.


Image


La première partie de l'épisode, lorsque tous les personnages essaient de se situer par rapport au reste de l'équipage, m'a rappelé un épisode de la saison 6 de Buffy, Tabula Rasa, où Willow lance un sort qui fait perdre la mémoire à ses amis. Le résultat est le même ici, Worf estime être le chef de l'équipage (comme Spike pense être un tueur de vampires), Ro pense avoir une liaison avec Riker (comme Anya pense être la femme de Giles) et Deanna ressent un lien profond avec Riker (comme Buffy avec Dawn). M'étonnerait que ce soit une coïncidence au vu des nombreuses références de la série à Star Trek.


Image


Ce que j'ai le plus apprécié cependant, c'est le fait que même lorsque tout indique à Picard et l'équipage qu'ils sont en guerre et sur une mission décisive qui mettra fin à cette guerre, face à l'imminence d'une action qui coûtera la vie à d'innombrables personnes, même la mémoire effacée ne leur a pas retiré leur boussole morale. C'est un de ces épisodes qui vous montrent clairement que les officiers de l'Enterprise sont la crème de la crème, de véritables héros incorruptibles.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

En ligne
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5804
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Saison 5 - Épisode 15 - Rapports de Force / Power Play


Image


L'Enterprise approche de Mab-Bu VI, une lune chargée de tempêtes électromagnétiques, depuis laquelle un appel de détresse a été envoyé. Le Lieutenant-Commandant Data découvre qu'il s'agit d'un appel standard de vaisseaux de classe Daedalus, qui ont été mis hors-service il y a 172 ans. Il note alors que l'un de ces vaisseaux, le Essex, a été perdu dans cette région il y a plus de 200 ans. Le Capitaine Picard estime alors que visiter un vaisseau fantôme dans des conditions hasardeuses est une perte de temps et de ressources, mais Deanna Troi indique qu'elle ressent une présence vivante à la surface de la lune. Les interférences électromagnétiques empêchant toute téléportation, l'équipe d'exploration composée de Riker, Data et Troi se rend sur place en navette.
Image
Après un atterrissage en urgence, Riker est en mauvais état et les communications avec l'Enterprise sont impossibles à cause de l'interférence électromagnétique. Miles O'Brien se porte volontaire pour leur porter secours en se téléportant sur place malgré les 50% de chance d'échec de la téléportation. Mais lorsque celui-ci porte secours aux trois officiers, des éclairs les frappent et des boules de lumière les pénètrent, à l'exception du Commandant Riker. Après un moment évanoui, Riker se relève et réussit à préparer le dispositif d'amplification de leur signal apporté par O'Brien, permettant la téléportation de toute l'équipe. Mais sur le vaisseau, Deanna, Data et Miles insistent pour que l'Enterprise envoie une équipe au pôle sud de la lune, et devant le refus du reste de l'équipage, ils lèvent une mutinerie et prennent les commandes du vaisseau ainsi que des otages pour forcer Picard à changer de trajectoire.


Image


Un épisode chargé en action, dans le style d'un bon Die Hard des familles, avec du suspense, des retournements de situation, une prise d'otages, des salauds et des conduits de ventilation, comme il se doit. Je lui reprocherais juste le dénouement, un peu trop vite expédié, mais c'est aussi grâce à ça qu'on nous offre une version Star Trekienne de "je me vengerai, Gadget, je reviendrai et je t'aurai !"

Tout est pardonné. :sleep

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

En ligne
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5804
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Saison 5 - Épisode 16 - Éthique / Ethics


Image


Worf est victime d'un accident dans la salle de stockage. Un tonneau lui tombe dessus et endommage gravement sa colonne vertébrale, le rendant paraplégique. Alors que le Docteur Crusher cherche le moyen de lui faire retrouver l'usage de tous ses membres par les voies traditionnelles, le Docteur Russell propose une méthode qu'elle n'a utilisée jusqu'ici que dans ses simulations holographiques, mais qui pourrait rendre à Worf le contrôle total de son corps là où la méthode de Crusher ne lui laisserait que 60% au mieux. Crusher refuse d'utiliser une méthode encore au stade expérimental.
Image
Lorsqu'elle annonce au Klingon qu'il ne retrouvera pas la totalité de sa mobilité, celui-ci refuse l'intervention, ne voulant pas devenir un guerrier blessé. Il exprime alors le souhait de mettre fin à ses jours et demande à Riker de l'assister en tant qu'ami dans son suicide rituel. Le Docteur Russell propose de son côté à Worf sa méthode, lui certifiant qu'il pourrait remarcher.


Image


L'épisode est chargé en sujets graves autour de la fin de vie; L'éthique professionnelle avec Russell qui est prête à utiliser des patients comme cobayes pour ses expérimentations et qui justifie ses actes au nom de la science et des nombreuses vies potentielles qui seront sauvées grâce à celles-ci; Le suicide ou plutôt l'euthanasie, avec Worf et Riker qui se retrouvent en désaccord sur le sujet; La situation des proches sur le point de perdre un parent et la façon d'affronter cette réalité, en particulier pour des enfants, avec Alexander, le fils de Worf.
Image
Certaines répliques tapent vraiment juste et j'imagine bien comment ça a dû être difficile d'accoucher d'un tel épisode pour les scénaristes, sans que l'on tombe dans le pathos et les phrases toutes faites. La réaction de rejet de Riker, la bienveillance et la compréhension de Picard, le calme et le recul de Crusher, le pragmatisme de Russell, la patience maternelle de Troi, la force paternelle de Worf face à son fils, il y a ici un bon paquet d'occasions de se satisfaire des interactions entre toutes ces personnalités confrontées à de tels sujets.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

En ligne
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5804
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Saison 5 - Épisode 17 - Paria / The Outcast


Image


L'Enterprise est contacté par une race humanoïde androgyne, appelée les J'naii. Ils demandent l'aide de l'équipage pour trouver une navette qui aurait disparu dans une "poche de non-espace" dont la particularité est de drainer rapidement de l'énergie. Un plan de rescousse est monté, mené par Riker accompagné par l'une des J'naii, Soren. Tous deux s'entendent bien très vite, mais Soren semble gênée lorsque un autre J'naii interrompt leur conversation, et quitte la pièce.
Pendant les recherches dans le non-espace J'naii est blessée. Lorsqu'elle se fait soigner par le Docteur Crusher, elle lui pose diverses questions sur l'identité féminine. Elle lui révèle qu'elle est attirée par Riker et qu'elle est une femme. Devant l'incompréhension de Crusher elle lui explique que les J'naii ont évolué en réfutant toute différence entre les sexes et genres ainsi que les rapports sexuels, et que toute personne s'y accordant ou ayant des rapports sexuels serait perverse, se verrait mise au ban de la société et serait soumise à une "thérapie psychotectique" dont le but est de remédier à cette spécificité de genre et de se réintégrer dans la société J'naii.
La relation entre Riker et Soren est finalement découverte, et Soren est mise en jugement.


Image


Il me semble que ce soit jusqu'ici le seul épisode dans lequel la nature de charmeur de Riker serve le propos de l'intrigue, et ce jusqu'à son dénouement. C'est également, en dehors de sa relation avec Deanna Troi, la relation amoureuse la moins superficielle qu'il ait eue dans la série. Les trente premières minutes construisent cette relation de manière subtile et adulte, c'est très rafraîchissant concernant Riker.
Image
Le propos de l'épisode, c'est la différence sexuelle, certainement l'homosexualité sans la nommer, transposée ici dans une société non-genrée qui abhorre toute affirmation d'identitée sexuelle et de pronoms personnels et les étouffe dans l'oeuf au moyen de thérapies et de suppresseur d'hormones. Il est plus qu'évident qu'un tel épisode doit être aujourd'hui qualifié de "problématique" pour les acharnés de twitter, au vu de la façon dont il décrit une société grise et sans identité de genre.
Et pourtant, par effet de miroir inversé, il s'agit bel et bien de défendre le droit à la différence. Il n'y a pas de société idéale. Le propos est servi par la métaphore, mais n'est pas pour autant traité de manière caricaturale. À une époque on envoyait en thérapie les homosexuels, on en parlait comme d'une maladie à guérir.


Image


Un très bon épisode en définitive, qui fera certainement grincer des dents dans certains milieux où seule compte la surface des choses. Une excellente utilisation d'un trait de personnalité de Riker et l'un de ces épisodes où la métaphore frappe bien plus fort que si le sujet avait été abordé de manière directe.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Répondre