Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Pareil que pour les Comics, mais pour le cinéma et la télévision.
Répondre
En ligne
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5659
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Épisode 12 - Hôtel Royal / The Royale


Image


Grâce aux informations d'un vaisseau Klingon, l'Enterprise trouve les débris d'un vaisseau Terrien orbitant près d'une planète inhabitable. L'un de ces débris est téléporté sur le vaisseau, représentant le sigle NASA et le drapeau des États-Unis. Le vaisseau Terrien aurait dérivé depuis la moitié du vingt-et-unième siècle pendant plusieurs centaines d'annèes jusqu'à cette planète. Les scan de la planète révèlant une petite zone qui pourrait permettre la survie de vies humaines, Riker, Worf et Data se téléportent sur l'endroit pour enquêter sur cette anomalie.
Sur place ils tombent sur une porte tambour au milieu de nulle part. Une fois la porte franchie, ils se retrouvent dans un hôtel-casino terrien du vingtième siècle, incapables de communiquer avec l'Enterprise ou de sortir de cet endroit.
En même temps ça se comprend, les portes tambour c'est terrible quand on connaît pas.


Image
Image


Étant donné qu'il s'agit d'un épisode Holodeck sans Holodeck, l'ambiance fait 100% Série Originale. Riker, Worf et Data sont au premier plan et y a de bons moments qui mettent en lumière les caractères des personnages. Je retiendrai surtout ce passage où ils découvrent un squelette dans un lit. Riker sort un laconique "le pauvre diable est mort dans son sommeil", ce à quoi Worf répond "quelle horrible façon de mourir" ! :lol:


Image


Pas vraiment de danger, pas d'énigme insoluble pour se tirer de cet endroit, pas d'intrigue secondaire, et donc c'est assez plat et peu passionnant comme épisode.
Mais une jolie incohérence rétrospective apportée par Picard qui explique en début d'épisode que le dernier théorème de Fermat ("dès que "n" est un entier strictement supérieur à 2, il n'existe pas de nombres entiers strictement positifs x, y et z tels que : Xn + Yn = Zn") n'a jamais été résolu, or ce fut le cas en... 1994 ! Évidemment, à l'époque (1989) c'était toujours le statu quo, et depuis déjà plus de trois siècles, alors on avait aucune raison de penser que ça changerait. À voir rien que pour cette magnifique bourde du Capitaine Picard. Personne n'est parfait, Jean-Luc ! :D


Image


À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

En ligne
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5659
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Épisode 13 - Boucle Temporelle / Time Squared


Image


L'Enterprise croise une navette dérivant sans énergie ni carburant. Après avoir récupéré l'engin, le Lieutenant Worf et le Commandant Riker remarquent qu'il s'agit d'une navette appartenant à l'Enterprise. Plus intrigant encore, l'occupant de la navette s'avère être le Capitaine Picard, à peine vivant.
Des vérifications plus approfondies indiquent qu'il s'agit bel et bien du Capitaine Picard, et la navette indique six heures d'avance sur l'horloge interne de l'Enterprise. Le Lieutenant La Forge et le Lieutenant-Commandant Data découvrent également un enregistrement vidéo montrant la destruction de l'Enterprise après que la navette du capitaine Picard s'est échappée, après avoir été happé par un vortex d'énergie.
Incrédule à l'idée qu'il ait pu abandonner son vaisseau et son équipage, le Picard du présent tente en vain de soutirer des informations de son double du futur, mais l'état dans lequel celui-ci se trouve l'empêche de s'exprimer ou de simplement raisonner. L'équipage va devoir trouver le moyen d'échapper à la destruction du vaisseau mais aussi à l'établissement d'une boucle temporelle infinie.


Image


La scène d'intro, qui s'attarde sur un moment de déjeuner à la bonne franquette entre Riker, Worf, Data, La Forge et Pulaski autour d'une omelette cuisinée "à l'ancienne" (c'est-à-dire à la main) par Riker, en dehors de perpétuer la volonté de créer et serrer les liens entre les personnages hors de la passerelle et de pourvoir un peu de légèreté et éventuellement d'humour (la réaction de Worf face à l'omelette dégueulasse de Riker, ça vaut tous les cris de rut Klingons du monde), balance l'air de rien quelques info sur l'enfance du Commandant en Second. C'est toujours bon à prendre.
Image
Le reste de l'épisode est une course à la catastrophe menée par un Picard extrêmement troublé par ce double qu'il refuse de voir comme son moi du futur, ne comprenant pas pourquoi il a quitté son navire. Plus étonnant encore, le final et la décision qu'il prend pour ne pas instaurer une boucle temporelle, montrant jusqu'où le Capitaine de l'Enterprise est prêt à aller pour sauver l'équipage et le vaisseau, la détermination sans faille d'un grand Capitaine, qui peut tout de même faire froid dans le dos.

Un épisode à mystère et à suspense efficace et haletant.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

En ligne
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5659
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Épisode 14 - Icare / The Icarus Factor


Image


Lors d'un arrêt sur la Starbase Montgomery, le Capitaine Picard reçoit une offre à l'intention du Commandant William T Riker de se voir promouvoir Capitaine du vaisseau Aries, actuellement en mission d'exploration dans un secteur éloigné et potentiellement dangereux. Picard conseille à son Commandant en Second de prendre le temps des révisions de l'Enterprise pour donner sa réponse, le commandement de son propre vaisseau étant une opportunité qui ne se présente pas tous les jours. Un choix de carrière d'autant moins évident que c'est le père de William en personne qui est venu le renseigner sur la teneur de la mission de l'Aries, alors que les deux hommes ne se sont pas vus depuis quinze ans.
Du côté du reste de l'équipage, Wesley a remarqué l'étrange comportement du Lieutenant Worf depuis quelques temps. Aidé de Data et de La Forge, il découvre que le Klingon va bientôt arriver à un anniversaire important pour ceux de sa race, les dix ans de son Âge de l'Ascension.


Image


L'Anbo-Jutsu, "l'ultime art de combat" selon Riker senior ! Perso chaque fois que je vois Riker et son paternel s'affronter et crier dans un japonais approximatif dans ces accoutrements, je peux pas m'empêcher de rire, et ça c'est important, mais je ne suis pas sûr que ce soit l'effet voulu à la base, puisque William en profite pour vider son sac avec son père et lâcher toute la rancune accumulée.
Image
Bref, c'était un épisode centré sur Riker, mais la résolution laisse à désirer. On se consolera en assistant à un autre rituel Klingon pour Worf, fourni par ses amis, sa famille de l'Enterprise, qui consiste en quelque sorte à un tabassage en bonne et due forme. C'est beau la culture Klingon ! TT____TT

A suivre !
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

En ligne
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5659
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Épisode 15 - Correspondance / Pen Pals


Image


Dans l'optique d'approfondir ses études et son expérience afin de devenir un Officier de Starfleet, l'Enseigne Wesley se voit offrir sa première mission de prise en charge d'une équipe d'observation dans le but de recueillir des données minérales sur un groupe de planètes inexplorées et instables. Les officiers qu'il choisit étant plus vieux que lui, il craint de ne pas être obéi et d'être constamment remis en question. Ce qui arrive avec l'un des membres, Davies.
Pendant ce temps, Data reçoit un signal radio primitif émis depuis l'une des planètes, venant d'une jeune fille appelée Sarjenka. L'androïde établit le contact avec la fille pendant des mois, évitant de dévoiler quoi que ce soit allant à l'encontre de la Directive Première. Mais lorsque l'état de sa planète empire et mène celle-ci au bord de la destruction, Data révèle au Capitaine Picard l'existence de ce contact avec Sarjenka afin qu'il trouve un moyen d'inverser ou d'arrêter la catastrophe. Ce dernier, bien que comprenant les actions du Lieutenant-Commandant, lui ordonne fermement de cesser toute communication avec la jeune fille afin d'éviter d'autres violations de la Directive Première.

Ce ne sont pas des défauts d'écriture rédhibitoires, mais malgré l'amour infini que je peux porter envers TNG, énoncer des faits et des lois, ou ne serait-ce qu'évoquer leur existence quand ils sont remis en cause (et pas juste quand on veut aborder les implications de la Directive Première comme ici par exemple), et ne pas s'y tenir c'est donner le bâton pour se faire battre !
Honnêtement, à plusieurs reprises dans la série la Directive Première est ignorée, mais les scénaristes y font seulement attention quand ça les arrange ! Un peu comme la séparation de l'Enterprise en deux pour mettre à l'abri les civils de tout danger alors que dans les faits, par exemple quand le vaisseau s'aventure en Zone Neutre près de l'Empire Romulien, la manœuvre est rarement utilisée. Et c'est pas comme si l'Enterprise n'était pas menacé de destruction au moins une fois sur trois !


Image


Mais c'est pas important au final. Ce qui compte c'est l'existence d'épisodes du type de celui-ci, qui étudient justement les implications de la Directive Première, d'avoir par exemple à assister à la destruction d'une planète habitée et à la mort de plusieurs millions de personnes parce que celles-ci ne sont pas suffisamment évoluées pour avoir commencé à voyager dans l'espace. C'est surtout le débat qui en découle qui est intéressant, et qui reviendra souvent dans la série.
J'ai beaucoup aimé, une fois de plus, la prise de parole de Jean-Luc Picard dans ce débat, parlant de supériorité morale et de deux poids deux mesures à chaque fois que l'on remet en question la Directive Première ("Quand intervenir et quand ne pas le faire ? On le fait quand il y a une épidémie ? Une catastrophe planétaire ? D'accord. Et en cas de guerre entre deux peuples ? On décide aussi pour eux ? Et l'esclavagisme ?"). Le débat n'apporte pas de réponse toute faite et c'est une bonne chose. Pas plus de rigueur envers la loi que de sentimentalisme sirupeux, la série sait parfaitement naviguer entre les deux et agir avec la plus grande prudence quand il le faut.


Image


L'intrigue autour de Wesley s'intègre habilement à la principale, et n'accapare pas le temps de l'épisode de toute façon. Wesley apprend encore des trucs sur le métier d'Officier Starfleet, sait se remettre en question et quand demander conseil, et l'équipage principal est très compréhensif avec lui. Même Davies, "l'élément perturbateur", ne se comporte pas comme un conard arrogant et buté. Bref, on se trouve, comme très souvent dans TNG, face à des adultes normaux qui se comportent comme des adultes normaux et pas des reines du drama qui prennent la mouche à la moindre remarque, ou qui refusent d'accorder deux minutes de leur temps pour aider quelqu'un. Des gens normaux, quoi. Ça change de la CW quand même. Ça fait du bien, pinaise.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

En ligne
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5659
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Épisode 16 - Docteur Q / Q Who


Image


En chemin vers la passerelle de commandement, Picard finit dans une navette conduite par Q. Le Capitaine de l'Enterprise exige de retourner sur son vaisseau, mais Q accepte à condition qu'il veuille bien écouter sa requête. Il souhaite intégrer l'équipage afin d'apporter son aide lorsqu'ils atteindront des régions inexplorées de l'espace, expliquant qu'ils ne sont pas prêts face à ce qui les attend. Picard refuse de compter sur Q, ce qui irrite ce dernier, qui envoie alors l'Enterprise à sept-mille années-lumière plus loin dans la galaxie avant de disparaître. Selon Data la Starbase la plus proche ne sera pas atteinte avant plus de deux ans à vitesse de distorsion maximale. Et alors que Guinan conseille à Picard de retourner le plus vite possible chez eux, Jean-Luc laisse parler sa curiosité et explore les environs. Après avoir découvert une planète montrant des signes de civilisation mais pas un signe de vie, l'Enterprise se retrouve face à un énorme vaisseau en forme de cube qui ne répond pas à leurs appels. Guinan avertit Picard, ce sont les Borgs, une race ayant presque anéantit son peuple.


Image


Guinan connaît Q ! Mieux, elle était sur le point de... lui balancer un sort ? Lui faire un coup de Karaté ?
Image
Les Borgs font leur entrée dans la saga, et c'est Q qui fait les présentations, attirant de fait l'attention de ces êtres dangereux vers la Terre. Guinan connaît Q, mais elle connaît aussi les Borgs, qui sont responsables de la dispersion des survivants de son peuple dans la galaxie. On apprend aussi que ce sont les Borgs qui sont à l'origine de la destruction des avant-postes Romuliens et de la Fédération dans la Zone Neutre, qui ont été évoqués dans le dernier épisode de la première saison.
Image
On ne peut pas réellement parler d'espèce ou de race avec les Borgs puisqu'il s'agit avant tout d'êtres vivants inféodés à une intelligence artificielle (du moins de ce qu'on en sait) et dotés d'un esprit de ruche, tels des abeilles ou des fourmis, sans volonté propre. Q les appelle "les consommateurs ultimes", car ils ne font que s'accaparer les technologies qu'ils trouvent et s'en nourrissent pour se répandre et continuer de consommer encore et encore. Le genre d'ennemi avec lequel on ne peut raisonner, comme le découvre Picard. Le but de Q était de montrer que l'espèce humaine était trop arrogante dans son ambition d'explorations et de découvertes, et la fin de l'épisode lui donne raison, là encore au grand dam de Picard, qui le reconnaît lui-même.
Le passage le plus glauque de l'épisode : une chambre de bébés Borgs qui préfigure ce qu'on peut voir dans The Matrix lorsque Morpheus raconte comment naissent les humains dans la Matrice, comment ils sont "cultivés". De souvenir je n'ai pas l'impression que ce soit évoqué par la suite, la série faisant plutôt mention d'assimilation forcée d'espèces humanoïdes déjà adultes, ou enfants parfois.


Image


Un épisode d'introduction à la menace Borg réussi, tant au niveau scénaristique que technique (le design du vaisseau Borg ainsi que les Borgs eux-mêmes sont terriblement efficaces), un final amer, et une BO diablement accrocheuse, ce qui est très souvent le cas dans cette série, même si je n'en parle jamais. Mais là c'était un niveau au-dessus !

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

En ligne
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5659
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

Épisode 17 - Le Piège des Samaritains / Samaritan Snare


Image


Picard refuse une opération médicale sur son coeur artificiel à bord de l'Enterprise, inquiet de l'image que cela renverra de lui sur l'équipage. Il part donc en navette se faire opérer sur la Starbase la plus proche, accompagné de l'Enseigne Stagiaire Wesley Crusher qui doit réaliser son examen d'entrée à l'académie Starfleet. Au départ rebutant et refusant toute conversation pendant le voyage, Jean-Luc finit par raconter comment il a fini avec un coeur artificiel.
Du côté de l'Enterprise, Riker reçoit un message du Mondor, un vaisseau Pakled. Ces derniers demandent de l'aide pour réparer leur vaisseau. Les jugeant inoffensifs et quelque peu neuneux, le Commandant en Second envoie Geordi La Forge pour les aider malgré les avertissements de Worf. Mais les Pakleds prennent La Forge en otage et lèvent leurs boucliers.


Image


C'est ce qu'on appelle un épisode sympa mais majoritairement anecdotique. Toute la (grosse) partie avec les Pakleds ne dégage aucune tension ni danger, à l'image de cette race alien dont on a du mal à imaginer comment ils ont pu voler à un vaisseau Romulien leur système de bouclier. Et malgré l'aspect totalement inoffensif et neuneu qu'ils dégagent, j'ai du mal à croire que quelqu'un d'aussi prudent et attentif que Riker se soit dit qu'il n'y avait pas besoin d'escorter Geordi avec un ou deux hommes de la sécurité sur un vaisseau et un équipage dont il ne connaissait pas grand-chose, peu importe leur niveau intellectuel. De plus, Deanna Troi n'est pas présente au début, évidemment (autrement Geordi ne serait jamais allé sur le vaisseau Pakled), mais lorsqu'elle revient sur la passerelle, elle avertit tout de suite Riker que Geordi est en danger, et pourtant il ne téléporte pas le Chef Ingénieur, alors qu'ils n'ont pas levé leurs boucliers, ce qui est incompréhensible.
Au passage, ces Pakleds me font beaucoup penser aux Vogons du Guide du Voyageur Galactique dont ils semblent partager la stupidité et la malveillance.


Image


En revanche, le petit voyage entre Picard et Crusher nous livre quelques détails intéressants sur le Capitaine, sur sa vie privée mais surtout sur sa jeunesse et l'origine de son coeur artificiel. Une histoire qui sera reprise quelques saisons plus tard. C'était pas le sujet principal de l'épisode mais de loin le plus intéressant.

À suivre.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
El Squal
Super Héros
Messages : 6181
Enregistré le : 11 déc. 2013 14:02
Localisation : Dans ton cœur

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par El Squal »

N'ayant jamais vu la nouvelle génération (en projet, pas taper) je pose ça là même si c'est pas le bon endroit.



Image


Voilà. ça me parait quand même indispensable.
lerhak a écrit : likes ce message
Vittorini a écrit : Requin avait raison.
Always. NEVER RAMOLLED !!!
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ :shark: ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

En ligne
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5659
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

El Squal a écrit :
18 sept. 2021 06:30
N'ayant jamais vu la nouvelle génération (en projet, pas taper) je pose ça là même si c'est pas le bon endroit.



Image


Voilà. ça me parait quand même indispensable.
Doublement indispensable puisqu'il s'agit aussi d'une référence au "Khaaan !" de Kirk dans le deuxième film ! :D


Image
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
El Squal
Super Héros
Messages : 6181
Enregistré le : 11 déc. 2013 14:02
Localisation : Dans ton cœur

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par El Squal »

Strax a écrit :
18 sept. 2021 12:23

Doublement indispensable puisqu'il s'agit aussi d'une référence au "Khaaan !" de Kirk dans le deuxième film ! :D


Image
Ça je l'avais. J'ai même vu le film... bon sang, s'ils s'étaient pas planter avec le 1er film ils auraient pu rivaliser avec Star Wars au cinéma. :sad:
lerhak a écrit : likes ce message
Vittorini a écrit : Requin avait raison.
Always. NEVER RAMOLLED !!!
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ :shark: ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

En ligne
Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5659
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: Star Trek - Avant 2009 (séries, films, jeux, etc)

Message par Strax »

El Squal a écrit :
18 sept. 2021 14:10
Ça je l'avais. J'ai même vu le film... bon sang, s'ils s'étaient pas planter avec le 1er film ils auraient pu rivaliser avec Star Wars au cinéma. :sad:
Image
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Répondre