[Delirium] La ballade de Halo Jones (Alan Moore)

Marvel, IDW, Image, Valiant et tous les autres sont réunis ici.
Répondre
Avatar du membre
Sasahara
Super Boss
Messages : 2182
Enregistré le : 23 oct. 2013 07:26

[Delirium] La ballade de Halo Jones (Alan Moore)

Message par Sasahara »

Image

Une des séries de SF d'Alan Moore dans les années 80 (publiée dans la revue anglaise 2000 AD) était en noir et blanc et a été publiée comme telle une première fois en VF chez Soleil (collection"les trésors d'Alan Moore") puis a été colorisée au début des années 2000. L'éditeur Delirium nous offre cette version colorisée et intégrale des la série composée de trois parties distinctes compilant chacune une douzaine de chapitres de la série (chaque chapitre de la série compte 5 pages).

J'ai longtemps hésité à l'acheter, un peu rebuté en feuilletant le volume par les dessins très 80's de Ian Gibson, et puis un jour j'ai craqué et je ne le regrette pas. C'est vraiment un des meilleures séries de SF de l'époque, à la fois vie quotidienne futuriste à la Blade Runner et Space-Opéra, un peu influencée par Valérian ou l'Incal donc mais en traçant sa voie propre bien sûr, avec une forte tonailté sociale.

Livre un: alors que la Terre colonise des tas de planètes dans l'espace, Halo Jones est une jeune fille pauvre parquée comme tous les chômeurs dans l'anneau, une sorte de grand bidonville fermé qui entoure Manhattan; avec une amie elles décident d'aller faire des courses et cela s'avère une véritable expédition de survie sur deux jours à travers les embûches du lieu. Un futur très noir qui évoque celui de la série Transmetropolitan parfois Attention, immersion totale dans la SF avec cette partie notamment avec des dialogues bourrés de termes bizarres dont on ne peut que deviner le sens mais qui déroutent un peu au début, mais c'est assez grisant à la longue.

Au terme de cette expédition Halo perd une de ses proches et décide que rien ne la retient plus sur Terre: elle décide de s'embarquer pour le premier vaisseau en partance. La deuxième partie décrit le long voyage dans l'espace à bord d'un vaisseau de milliardaire dans lequel Halo travaille comme hôtesse et il se passe plein de choses surprenantes dont beaucoup prendront sens plus tard.

Enfin la troisième partie est la plus forte puisque la jeune femme après avoir erré sans but sur plusieurs planètes s'engage dans l'armée et devient un soldat d'occupation dans les colonies terriennes où elle découvre la répression des autochtones et les horreurs de la guerre tout simplement, c'est très puissant. Après quoi Halo quitte l'armée et vogue vers de nouvelles aventures... dont on ne saura rien car les autres parties, qui étaient prévues, n'ont jamais été écrites; dommage car un chapitre nous informait que dans un futur encore plus lointain Halo Jones est devenue une légende et toute sa vie est étudiée avec soin; or de sa vie on aura eu que le début.

Dommage donc mais ce n'est pas une raison pour se priver de cette série excellente qui est donc une des oeuvres les plus accessibles de Moore, à condition de vraiment aimer la SF bien sûr! A ne pas manquer !

Répondre