X-Men

Marvel, IDW, Image, Valiant et tous les autres sont réunis ici.
Avatar du membre
urbanvspanini10
Super Elite
Messages : 3074
Enregistré le : 14 sept. 2015 18:43

Re: X-Men

Message par urbanvspanini10 »

Way of X #1 lu : Nouvelle série qui bénéficie d’une plus longue pagination pour débuter. Et j'ai beaucoup apprécié. Notamment, car c'était le titre qui manquait pour moi dans les titres X-men, celui qui remettait en cause le système de Krakoa, avec pour l'instant très peu de mutants que la nouvelle situation dérangeait. Il remet en cause certain acquis de la société de Krakoa et pose enfin des questions qui ont le mérite d'être posé. Avoir choisi Diablo pour les poser est un bon choix vu le passif du personnage avec la religion (Même si je trouve qu'on s'éloigne de la position qu'avait mise Hickman dans son titre). L’auteur frappe assez fort puisqu’il ne perd pas de temps et propose le retour d’un personnage qu’on n’avait plus vu depuis Age of X-man, et promet des interactions forts intéressantes à venir. Le seul point négatif pour moi, c'est le dessin qui est assez basique.
Sondage du meilleur event DC 2nd Tour 2/2 :https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIp ... sp=sf_link

Avatar du membre
Vittorini
Super Légende
Messages : 19599
Enregistré le : 03 févr. 2013 17:13
Localisation : Lille
Contact :

Re: X-Men

Message par Vittorini »

mavhoc a écrit :
04 mai 2021 22:03
Bon Cable #10 est toujours le numéro de l'amour/tristesse, tristesse dans le sens où avec une telle qualité on ne peut que pleurer l'arrêt futur de la série.
Mav a raison.

C’est tellement bon que ça fait mal de voir cette série s’éloigner petit à petit de nous.

Le trio Emma, Nathan et Scott est tellement parfait.

J’en veux plus. Pas moins. :(
Je m’excuse d’être Marvelite : c’est contre-nature.

Avatar du membre
urbanvspanini10
Super Elite
Messages : 3074
Enregistré le : 14 sept. 2015 18:43

Re: X-Men

Message par urbanvspanini10 »

Way of X #2 lu :
Encore un très bon numéro pour cette nouvelle série. L'intrigue ne perd pas de temps pour développer son histoire et les thèmes abordés résonnent fortement avec ce qui a été mis en place. Diablo est bien caractérisé, les dialogues entre les personnages fonctionnent et l'arrivé de Legion permet d'ajouter de la folie et de l'imprévisibilité dans cette société Mutante. C'est sans compter le cliffangher qui fait revenir un ancien ennemi qui offre un potentiel énorme rendant ce titre parmi les meilleurs titres X-men à lire.
Sondage du meilleur event DC 2nd Tour 2/2 :https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIp ... sp=sf_link

En ligne
Avatar du membre
mavhoc
Super Héros
Messages : 5590
Enregistré le : 12 févr. 2013 15:53

Re: X-Men

Message par mavhoc »

Malgré l’hésitation, j’ai continué Children of The Atom avec les numéros #2-3 et je dois bien dire que je n’ai pas eu tort d’insister. Chaque numéro se centre sur un des personnages de l’équipe, du point de vue narratif. Simultanément on fait des ellipses et des flash-back continuellement, perdant le lecteur dans un flot temporel peu précis. On sait ainsi que l’équipe de simili-X-Men a déjà des opérations depuis quelques temps, plusieurs ayant été particulièrement risquées.
Simultanément, on les voit ne pas parvenir à passer les portes de Krakoa, et tenter de se faire bien voir par les X-Men tout en faisant leurs travaux de jeunes héros.
Pourtant, le coeur de la série est bien dans les personnalités d’une part et dans ce que cela dit des X-Men d’autre part. En effet, les X-Men sont des célébrités, des personnalités publiques pour les adolescents qui peuvent voir en eux des sujets de cosplay, des célébrités dont on veut posséder les casques détruits, etc. Il y a une thématique très réaliste qui se fait. Simultanément le titre joue la carte de l’humanité de belle manière avec une team qui n’est pas si neutre que cela, si on comprend bien qui est la Leader on appréciera les nuances de Gabriel, le smili-Angel extrêmement intéressant comme personnage, qui justement montre à quel point réduire un personnage à ses moments douloureux le limite.
Carmen, au centre du numéro #3 est vraiment intéressante tant elle sonne juste. Celle qui est aimée mais n’est la favorite de personne, se sentant toujours respectée mais craignant de ne plus l’être. Le personnage a vraiment une subtilité adolescente très juste.
On a le droit bien entendu à une intrigue intéressante sur des manipulations génétiques mutantes pour améliorer les humains, comme fond dangereux, le tout avec une écriture assez prévisible pour cela, mais ça va, ce n’est pas le plus important.
Children of the Atom parvient, avec juste trois numéros, à proposer une équipe qui convainc sans qu’on ne connaisse personne, c’est déjà un beau succès !


Nouvelle série avec X-Corps #1. Outre la très belle couverture, je dois bien avouer que le numéro a eu du mal à me plaire. Les personnages sont bien caractérisés, visuellement c’est beau, le propos est globalement intéressant, mais derrière, on a un sentiment un peu chaotique, l’impression que le titre ne sait pas où il va.
Très sincèrement je ne vois pas la réelle plus-value de ce titre qui donne trop le sentiment de vouloir rester dans du super-héroïque classique avec des combats, des pouvoirs, des explosions. Malgré un concept intéressant, je crains donc que X-Corps soit sans âme propre. On verra cependant avec Hellfire Gala si le titre parvient à tirer son épingle du jeu.


Pour Way of X #2, comme l’a dit Urbs, je pense que le titre obtient un énorme potentiel vu ce qui est annoncé. Le récit en lui-même, sans être horrible, n’est pas incroyable, la faute à un côté très bordélique, je dois bien l’avouer. J’ai vraiment assez peu aimé l’écriture en général, même si les personnages sont bien caractérisés. C’est plutôt le fait qu’on a un manque de clarté dans le récit.
Cela étant, c’est clairement facultatif tant le but est bien plutôt d’arriver à la fin du numéro pour qu’on ait à la fois le fils prodige, véritable divinité de la future nouvelle religion et, d’autre part, l’annonce de son alter-égo maléfique si l’on peut dire.
Sur ce point, c’est vraiment bien et on sent toute une finesse d’écriture pour faire de Nightcrawler un prophète du nouveau Dieu qu’est Legion dans ce monde. La thématique religieuse me semble donc particulièrement bien annoncée pour ce titre.


Wolverine #12 de son côté continue l’intrigue de Vampire Nation avec un certain succès. C’est vraiment un titre direct, bourré d’actions mais qui fonctionne bien grâce à une caractérisation juste des personnages et un peu d’évolutions. En effet, Percy va d’une part mobiliser un Red Omega plus nuancé, ce qui est intéressant étant donné les modifications psychiatriques qu’X-Force a fait dessus. D’autre part, et plus important encore, on revient à Arakko, qui dirige l’une des réalités de l’Otherworld : Sevalith, la terre des vampires. Ainsi on retrouve le lien avec X of Swords et Percy nous annonce le retour de Death en personne, l’un des Cavaliers de l’Apocalypse originaire les plus charismatiques ! J’avoue que le titre parvient à devenir particulièrement excitant grâce à cela !


Hellions #11 marque de son côté la fin du run autour d’Arcade, horrible manipulateur psychopathe. Globalement le récit est bon, l’équipe fonctionne, mais surtout, ce qu’on retrouve ici de central est bien à quel point Hellions repose sur la trahison et la traîtrise. La pauvre équipe, pensant être des sauveurs ne sont que des pions dans le jeu de Sinister qui tente de passer outre le Conseil en personne. Le tout avec un Mastermind en cavalier efficace sur cette partie d’échec.
Psylocke brille au possible avec une efficacité réelle. On ne peut qu’aimer cette série même si ce numéro est un peu en-deçà des qualités habituelles.
Vittorini a écrit : likes ce message
mavhoc a écrit : juste , peut être, mettre de l'eau dans ton vin ? :lol:
Ok là je me couche.

Avatar du membre
urbanvspanini10
Super Elite
Messages : 3074
Enregistré le : 14 sept. 2015 18:43

Re: X-Men

Message par urbanvspanini10 »

https://bleedingcool.com/comics/jonatha ... el-comics/

Image

Une mini série en 4 numéros (mini event ?) par Hickman pour nous raconter la vengeance de Mystique et des réponses aux séries HoX/PoX. Avec une image qui renvoie a la première image promo pour HoX/PoX. C'était attendu de voir la chute de la nation vu la structure de cette ére (et du run de Hickman sur les Avengers). Mais je suis étonné que ça arrive tôt. J'aurais pensé que Marvel aurait allongé la sauce.
Si on devait spéculer, je dirais que les titres Marauders et Hellions devrait être aussi touché en se fiant a l'image vu la présence de certaines membres.
Sondage du meilleur event DC 2nd Tour 2/2 :https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIp ... sp=sf_link

En ligne
Avatar du membre
mavhoc
Super Héros
Messages : 5590
Enregistré le : 12 févr. 2013 15:53

Re: X-Men

Message par mavhoc »

J'aurais tendance à penser qu'on va avoir effectivement quelque chose mettant fin à l'époque de bonheur de Krakoa à cause du refus de ressusciter Destiné qui est vraiment un point fort de Krakoa. J'aimerai cependant que ça soit déjà introduit plusieurs mois en amont, parce que depuis finalement House of X on n'en a jamais reparlé.
Je pense aussi que Sinister pourra être un des éléments centraux dans le sens où il s'agit du seul mutant actuel qui conspire plus ou moins contre Krakoa, dans le sens où il tient à garder des activités secrètes et ignorées des autres membres du Conseil. On peut donc s'attendre à une petite chute à partir de septembre. En même temps, avec le renouveau du titre X-Men post-Hellfire Gala je ne pense pas du tout qu'Inferno sera un clap de fin.
Vittorini a écrit : likes ce message
mavhoc a écrit : juste , peut être, mettre de l'eau dans ton vin ? :lol:
Ok là je me couche.

En ligne
Avatar du membre
mavhoc
Super Héros
Messages : 5590
Enregistré le : 12 févr. 2013 15:53

Re: X-Men

Message par mavhoc »

Petite session des X-Men en attendant de combler mon long retard de bientôt trois semaines. Donc, pour ne pas être trop étouffé par l'ensemble de ce que j'ai à lire, j'ai voulu me farcir deux numéros que j'avais déjà à lire :

X-Men #20 est clairement le numéro qui a été écrit pour Bat293. En soi le numéro ne contient pas grand chose de plus qu'une évolution de la situation principale pour montrer que oui, Hickman a bien prévu avec Inferno de ramener Moira et que la menace sous-jacente de Power of X est toujours là. Nimrod ! Un nom qui nous bouleverse ici. On voit son retour, un retour fait dans la douleur et une douleur partagée par Mystique. Bien entendu, c'est très émotionnel, très bien écrit et on a un vrai sentiment d'introduction pour un futur grand chapitre.
A côté de cela, je trouve que replacé dans son contexte, ce n'est vraiment pas parfait. On voit bien à quel point X-Men est une série sans suite, sans continuité, où chaque numéro nous présente une nouvelle menace, parfois pour deux-trois numéros. Mais à la fin, avec toutes ces organisations multinationales qui visent la destruction de Krakoa, il serait de bon ton qu'Hickman fasse un récapitulatif tout de même.
Et petit bémol plus personnel : je n'arrive pas à prendre la menace de Nimrod au sérieux. En effet, la menace est réelle mais doit mettre plusieurs siècles pour devenir concrète, aussi est-ce vraiment si pressé ? On nous donne le sentiment que c'est un problème à régler en quelques mois alors qu'on peut se dire qu'en réalité ça prendra plus de temps.

Magneto & the Mutant Force #1 était clairement un numéro inscrit dans Heroes Reborn. Bon, c'était nul.
Voilà.
Si je devais développer, on a une vague bonne idée d'une équipe de mutants qui se sont battus contre des super-héros criminels, racistes et anti-mutants. Xavier en est mort et Magneto va sauver Emma Frost de prison car il s'est rendu compte que Xavier avait mis son inconscient au fond de l'esprit de Magneto. L'ensemble est violent gratuitement et sans intérêt.
Vittorini a écrit : likes ce message
mavhoc a écrit : juste , peut être, mettre de l'eau dans ton vin ? :lol:
Ok là je me couche.

En ligne
Avatar du membre
mavhoc
Super Héros
Messages : 5590
Enregistré le : 12 févr. 2013 15:53

Re: X-Men

Message par mavhoc »

Allez, Hellfire Gala a commencé ! Et c’est un Mavhoc en retard qui tente de rattraper l’événement où, comme pour X of Swords, j’ai décidé d’acheter tous les numéros. Il faut dire que c’est préférable tant Marauders #21 est le numéro de référence, alors que je ne lis plus la série.
Le Hellfire Gala est une gigantesque soirée organisée par Krakoa pour inviter tout le gratin du monde : super-héros, industriels, journalistes, hommes politiques. Le but est de leur montrer la grandeur de Krakoa et de sympathiser lors d’un moment festif et chic.
Le numéro de Marauders est donc la soirée principale : l’arrivé des invités, quelques tensions principales (Doom, Captain America, Fantastic Four), des moments importants (le concert, des jeux entre mutants, un cadeau de l’empire Shi’ar). On n’a donc que le fil principal mais on comprend bien qu’il va falloir passer par d’autres numéros pour avoir l’intégralité de la soirée dans ce qu’elle a de réussie et de problèmes.


X-Force #20 à ce titre s’intègre parfaitement : l’équipe représente ici le service d’ordre. Une mission parfaite pour eux avec un Kid Omega chargé de l’accueil et de vérifier l’esprit des individus, permettant encore de mettre en tension le rapport entre Krakoa et Iron Man, montrant bien à quel point Tony Stark s’isole de plus en plus dans la scène super-héroïque.
Surtout ce numéro permet trois dynamiques : le service d’ordre en général d’une part, d’autre part l’intervention de Deadpool, invité qui s’impose et, enfin, le danger des manigances de X-Force qui, à force de vouloir manipuler et dominer leurs adversaires de manières illégales et immorales, risquent bien de faire voir au monde entiers que Krakoa peut ne pas être un paradis.
Comme toujours X-Force est une réussite totale.
L’intrigue s’est poursuivie dans Wolverine #13 qui cherche à montrer le côté malaisant de X-Force, qui n’a pas hésité à manipuler un Etat entier. Les tensions autour de Terra Verdeans entre Sage et Beast deviennent explosive même si la résolution est rapide et permet un peu d’optimisme. On voit cependant la nouvelle direction de X-Force se faire : résoudre une attaque les mutants via un vol de bateau. La suite sera donc peut être un peu plus simple malgré de réels enjeux politiques qui sont pour le moins destructeurs : Krakoa s’autorise à lobotomiser un pays entier si cela est nécessaire.


Hellions #12 est également une petite merveille qu’on réservera surtout aux amateurs de l’équipe. Ce numéro s’inscrivant finalement assez peu dans les festivités globales. A part Sinister, Havok et Psylocke, les Hellions sont interdis de Hellfire Gala, étant trop dangereux pour ce genre de lieu.
Bien entendu, on devine tous ce qui va avoir lieu : ils vont venir sur place !
Un numéro très réjouissant où on voit les liens de l’équipe se faire, certaines tensions s’assumer face à Sinister et quelques étranges dynamismes avec d’autres mutants apparaître. Un excellent numéro pour une série qui est clairement un petit bijou de l’univers mutant en ce moment.


Excalibur #21 est un peu déconnecté de l’événement également, préférant se focaliser sur Rictor et son évolution personnelle. On a cependant le droit à un événement politique de taille dans ce numéro : la fin de l’alliance entre Krakoa et le Royaume-Uni, ce-dernier gardant des relations cordiales mais décidant de reprendre davantage sa souveraineté.
Le numéro permet aussi d’annoncer un nouveau dynamisme pour la série avec le départ de Rogue pour l’équipe des X-Men et un potentiel éloignement de Gambit. Raison de plus pour arrêter Excalibur donc, qui, décidément, a bien du mal à avancer et annonce avec ce numéro le retour d’une ancienne ennemie.


Dans la suite des numéros qui vivent de leur côté on a New Mutants #19 qui montre le gala sous l’angle des jeunes mutants. En soi c’est agréable pour les amateurs des personnages tant on a un moment relaxant. Pour autant, on sont l’ombre arriver, celle du Shadow King et surtout les dangers nouveaux pour Gaby. J’avoue que le twist final est si WTF, si touchant que je serai presque tenté de continuer la série pour cela. J’espère, de manière plus égoïste, que l’on verra les conséquences de ce numéro dans la série Wolverine et dans X-Men.


X-Corp #2 profite de ce second numéro pour développer son univers principal en recrutant un nouveau membre au conseil d’administration. Le but est bien de voir les candidats potentiels durant la soirée du Hellfire Gala. On est là pour parler business avant tout ! Pour autant, on regrettera le côté « action » que le titre semble avoir besoin d’ajouter.
Notons cependant que l’ajout de Mastermind me semble être une excellente idée. Cependant son côté anecdotique et sa mauvaise gestion des thématiques financières ne me donne vraiment pas envie de poursuivre cette série.


X-Men #21 était évidemment le numéro à ne pas manquer puisque la nouvelle équipe est formée dans ce numéro. On a également le droit à une belle opposition Mutant/Namor qui est jouissive quand on songe à ce qui se passe dans Planet Size X-Men.
Le numéro vise vraiment à montrer la société mutante dans ce qu’elle a de beau, de réussie. La nouvelle équipe, composée de Cyclops, Marvel Girl, Rogue, Sunfire, Wolverine (Laura), Synch et Polaris est vraiment intéressante dans ce qu’elle peut proposer. On a le droit à pas mal de seconds couteaux finalement. Du coup, ça donne vraiment envie de voir cette équipe en action ! Sinon, comme souvent avec Hickman le titre principal sert surtout à poser des bases développées après.


Et le gros numéro c’est Planet-Size X-Men qui montre donc comment les mutants réalisent leur plus grand travail : terraformer Mars ! En quelques minutes, grâce à un plan parfait, les mutants transforment une planète hostile en un monde habitable où ils téléportent Arakko et tous les mutants de cette île. De fait, ils ne sont plus une menace pour la Terre mais la planète principale du système solaire sous l’empire mutant qui clairement décide de s’imposer.
Le numéro ne raconte pas grand-chose d’autre que cette gigantesque conquête, que ce pouvoir incroyable avec, bien sûr, Magneto dans le rôle principal.
Glorieux numéro pour ce glorieux univers que Hickman dirige. On notera cependant que la rédaction de ce numéro fut laissé à Duggan et non Hickman him-self, une manière de passer la main peut être ?


Après la colonisation et la terraformation de Mars, on entre donc dans le domaine galactique. Si X of Swords était surtout lié à la magie et donc à Excalibur, Hellfire Gala fait la part belle à la SF et à SWORD. Le numéro #6 propose deux choses très intéressante.
D’une part, nous avons le positionnement des mutants comme revendiquant le système solaire avec une planète (Mars/Arakko) comme lieu principal des futures transactions spatiales. En effet, les mutants ont désormais un nouveau métal le mysterium, également appelé le Sol, en référence au système solaire. Ce metal est plus solide que les autres, mais est surtout un meilleur conducteur permettant une transmission d’énergie et d’information parfaite. Un métal très précieux pour cette nouvelle économie. On voit donc les mutants prendre une place centrale dans les ententes intergalactiques et gérer leur rapport avec d’autres systèmes politiques galactiques exactement comme avec les autres pays de la Terre. Et le tout avec Storm comme maîtresse de la planète Mars ! Rien que ça ! C’est dantesque !
D’autre part, on a une mise en avant de Doom comme personnage important pour l’avenir des mutants, car l’un des rares à avoir une vision politique permettant de comprendre justement les buts de Krakoa, sans pour autant y souscrire. A travers Doom, on voit également tout le résultat de cette colonisation sur les humains : la crainte, la peur terrible de cette super-puissance qu’est Krakoa. Captain America lui-même a une part d’inquiétude là où Alpha Fight se retrouve courtisé par Orchis pour lutter contre les mutants.
La fin est magnifique avec un retour de Wanda malgré un non-retcon de Hickman sur ses origines. Mais que c’est plaisant.
L’avenir sera diablement politique et technique pour les mutants et forcément, ça me donne envie de redonner sa chance à la série SWORD !


Enfin après la soirée même du Hellfire Gala, Way of X #3 décide de nous raconter l’après : la gueule de bois de Kurt Wagner. Il faut le dire le numéro propose surtout de s’inscrire dans le récit principal de Way of X en interrogeant moralement les valeurs mutantes.
Faire plus de mutant est la loi numéro 1 de Krakoa. Or cette loi implique une certaine pensée de la sexualité comme devant avoir des fins reproductrices. Faut-il interdire les moyens de contraceptions ? Quelle pensée Krakoa doit-elle avoir de la sexualité ? Cette société idyllique où le plaisir a tant de place, où les mutants font la fête sur Terre comme sur Mars, elle doit bien avoir un rapport libre au sexe … Mais Kurt peut-il l’accepter ?
Au-delà des interrogations éthiques, le numéro continue d’amener la nouvelle menace principale : Onslaught en personne qu’on a très hâte de retrouver dans les futurs numéros.


Totalement à part du Hellfire Gala, on a Children of the Atom #4 qui cette fois se centre sur Benjamin, le Marvel Guy du groupe. Alors, apparemment c’était implicitement dit dans le numéro #1 sans que je m’en rende compte mais les Children ne peuvent aller sur Krakoa parce qu’ils ne sont tout simplement pas des mutants. Apparemment nous sommes juste fan à des jeunes absolument adorateurs des mutants qui voudraient vivre comme eux, des groupies des X-Men. Du coup, toute la relation avec Cole devient davantage malsaine : ce-dernier n’a peut être pas tort de voir dans leur amitié quelque chose de l’ordre de la manipulation.
En même temps, la thématique de la solitude demeure très présente et on peut s’attendre à ce que leur amitié ait plus qu’un simple lien autour des X-Men. Surtout avec l’ajout autour de Carmen, comme personnage vraiment cool qui peut tout dynamiser.
Et encore une fois je suis impressionné par la finesse d’écriture de Benjamin, qui comme d’habitude montre une énorme humanité de la part de Vita Ayala au scénario.
La série n’est pas parfaite mais la fin de ce numéro est si prometteuse pour la suite que je vais encore continuer un peu Children of the Atom, qui n’est pas la série du siècle mais une série Teen vraiment plus cool et efficace que bien des titres !


Enfin, je ne savais pas trop où poster cela donc j’ai continué Demon Days avec le numéro Mariko. J’en parle ici car le premier numéro était vraiment lié à l’univers X-Men. Le premier numéro nous plongeait dans un Japon féodale avec la présence des X-Men. Ici, ce numéro demeure dans le même univers mais des siècles plus tard, dans le Japon du XXe siècle avec une Black Widow espionne dans une famille mystérieuse, avec Mariko, une adolescente au passé inconnu.
En soi le scénario se déplie très vite, ça se lit vite, sans aucun doute, mais bordel, qu’est-ce que c’est beau ! Qu’est-ce que c’est envoutant ! J’adore et je pense, finalement, continuer de lire ce beau récit de Peach Momoko, dont le prochain numéro ramènera du X-Men avec Mystique mais aussi Gwen Stacy apparemment.
Vittorini a écrit : likes ce message
mavhoc a écrit : juste , peut être, mettre de l'eau dans ton vin ? :lol:
Ok là je me couche.

Avatar du membre
Vittorini
Super Légende
Messages : 19599
Enregistré le : 03 févr. 2013 17:13
Localisation : Lille
Contact :

Re: X-Men

Message par Vittorini »

La sortie de Cable #11 était inespérée, autant qu'un numéro de Geoff Johns, mais j'ai passé un super moment bien que ça sente clairement la fin.

C'est drôle, épique, avec beaucoup de fan service utile, et ça construit une dynamique qui pourrait être excellente sur le long terme. Pas certain que les deux Cable puissent coexister mais leur team up est excellent.

Reste désormais à atendre une conclusion qu'on espère pas trop déchirante.
Je m’excuse d’être Marvelite : c’est contre-nature.

Avatar du membre
urbanvspanini10
Super Elite
Messages : 3074
Enregistré le : 14 sept. 2015 18:43

Re: X-Men

Message par urbanvspanini10 »

Mini avis pour le Dernier numéro de la série X-Factor qui conclut en même temps le Hellfire Gala. En bref, L'autrice arrive à conclure ses intrigues en cours même si on sent que c'est un peu précipité par moments. Par contre pour ceux qui prenne juste ce numéro pour suivre le Hellfire Gala risque d'être perdue à cause des références aux numéros précédents. Les différents dessinateurs arrivent à avoir un style semblable, mais certains visages sont assez raté.
C'est aussi l'occasion de lancer la mini-série X-Men: The Trial of Magneto et ça fonctionne plutôt bien. Si la victime à le mérite d'étonner et qu'elle s’intègre bien aux contexte qu’évolue Krakoa depuis ses débuts, on a du mal à croire que ça soit définitif. Reste la curiosité de connaître qui est le coupable qu'on découvrira prochainement.

Sinon débat assez amusant sur le nom à donner à Laura Kinney (Qui est pour moi Wolverine :sleep)
https://www.cbr.com/laura-kinney-wolver ... -23-viral/
Sondage du meilleur event DC 2nd Tour 2/2 :https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIp ... sp=sf_link

Répondre