Page 17 sur 17

Re: La Ligue des Justiciers (2001)

Posté : 29 mars 2021 17:30
par DarkChap
Vittorini a écrit :
22 févr. 2021 00:11
Magnifique scène, merci de la repartager !
A redécouvrir cette scène des années plus tard, tu réalises que certaines personnes avaient lu Terminal Velocity... :theflashh

Re: La Ligue des Justiciers (2001)

Posté : 29 mars 2021 18:04
par Vittorini
DarkChap a écrit :
29 mars 2021 17:30

A redécouvrir cette scène des années plus tard, tu réalises que certaines personnes avaient lu Terminal Velocity... :theflashh
J’ai toujours été très étonné que, pour beaucoup de lecteurs étasuniens, Terminal Velocity et Dead Heat sont les récits de référence concernant le run de Mark Waid.

On retrouve quand même ROBA constamment cité, bien évidemment, mais j’avoue préfère Born To Run, Chain Lightning ou encore la Dark Flash Saga aux deux premiers arcs cités.

Cela dit, ton commentaire me fait prendre conscience que, fut une époque, on ne réduisait pas le Flash et son mythos à Point Paradox Flash, qui vaut son pesant de cacahuètes en terme de destruction de mythologie.

Re: La Ligue des Justiciers (2001)

Posté : 29 mars 2021 18:33
par DarkChap
Vittorini a écrit :
29 mars 2021 18:04
DarkChap a écrit :
29 mars 2021 17:30

A redécouvrir cette scène des années plus tard, tu réalises que certaines personnes avaient lu Terminal Velocity... :theflashh
J’ai toujours été très étonné que, pour beaucoup de lecteurs étasuniens, Terminal Velocity et Dead Heat sont les récits de référence concernant le run de Mark Waid.

On retrouve quand même ROBA constamment cité, bien évidemment, mais j’avoue préfère Born To Run, Chain Lightning ou encore la Dark Flash Saga aux deux premiers arcs cités.
Je comprends ton point mais Terminal Velocity est quand même l'arc qui révèle pleinement la Speed Force et qui ancre définitivement Linda comme le love interest de Wally (vu qu'il renonce au "paradis" pour elle) et Dead Heat, le premier crossover d'une "Flash Family" bien plus large qu'elle ne l'était auparavant (même si, en tant qu'histoire, c'est relativement simple) donc je comprends que beaucoup de lecteurs les considèrent comme des événements historiques qui ont été des tournants pour le titre et l'univers de Flash.

J'adore Born to Run (sans doute ma deuxième histoire favorite du run) et je n'ai pas l'impression que ce soit un arc oublié du lectorat, mais j'imagine qu'il n'est pas impossible que le lecteur de l'époque n'ont commencé à s'intéresser au run de Waid qu'avec Return of Barry Allen (qui continue à être mon arc préféré).

Quand aux deux autres arcs que tu mentionnes, c'est quand même des arcs de fin de run donc forcément, tu as des gens qui ont lâché le titre en chemin et, à mon sens, ils reposent quand même énormément sur le template introduit dans Return of Barry Allen, Terminal Velocity et Dead Heat (pour la même raison, on entend tout le temps parler de Sinestro Corps War et de Court of Owls, moins des autres arcs qui reproduisent le schéma plus tard dans leurs runs respectifs).
Cela dit, ton commentaire me fait prendre conscience que, fut une époque, on ne réduisait pas le Flash et son mythos à Point Paradox Flash, qui vaut son pesant de cacahuètes en terme de destruction de mythologie.
Je ne sais pas. Je peux penser à une autre histoire qui explique que la Speed Force, c'est de l'énergie que tu dois contenir sinon tu fais exploser les amis qui s'inquiètent autour de toi... :-x