Page 10 sur 12

Re: Three Jokers (2020)

Posté : 29 août 2020 01:27
par Batman293
On avait pas la cover jusqu'ici, si ?

Re: Three Jokers (2020)

Posté : 29 août 2020 01:28
par Vittorini
Pas que je sache !

Dommage que DC offre pas une alternative pour qu’on puisse éventuellement choisir notre Joker. Je suis pas fan du lenticulaire mais j’aurais pas craché dessus :sleep

Re: Three Jokers (2020)

Posté : 29 août 2020 01:32
par Batman293
Fabok parle de la première édition HC. Peut-être que d'autres sont prévues.

Re: Three Jokers (2020)

Posté : 29 août 2020 01:40
par Vittorini
Normalement, c’est le TPB qui suivra.

Vu le prix pour le HC, ils ont intérêt a pas trop traîner.

Re: Three Jokers (2020)

Posté : 01 sept. 2020 19:45
par Vittorini
Sans surprise, Three Jokers #1 s’offre un second print.

300 000 exemplaires en plus ? :sleep

Re: Three Jokers (2020)

Posté : 02 sept. 2020 21:00
par Hellblazer
À combien d'exemplaires t'es-tu limité cette fois-ci ?

Re: Three Jokers (2020)

Posté : 02 sept. 2020 21:05
par Vittorini
Hellblazer a écrit :
02 sept. 2020 21:00
À combien d'exemplaires t'es-tu limité cette fois-ci ?
Respectivement 5, 3 et 4 pour chaque chapitre !

Re: Three Jokers (2020)

Posté : 02 sept. 2020 21:09
par Hellblazer
Ah, déjà réservés ? ^^ Ça fait parfois plus d'un exemplaire par cover, non ? En tout cas, bravo, tu continues à faire du bien à l'industrie.

Re: Three Jokers (2020)

Posté : 02 sept. 2020 21:50
par Vittorini
Hellblazer a écrit :
02 sept. 2020 21:09
Ah, déjà réservés ? ^^ Ça fait parfois plus d'un exemplaire par cover, non ? En tout cas, bravo, tu continues à faire du bien à l'industrie.
Je compte la version digitale avec ! Et, effectivement, j'ai pris pas mal de premiums ... :mrgreen:

Re: Three Jokers (2020)

Posté : 06 sept. 2020 12:21
par mavhoc
Enfin j'ai lu Three Jokers #1 et j'avoue me nourrir des avis déjà postés ici, le mien étant un peu dans une position entre-deux.

Comme Bitto, je trouve vraiment qu'on a une exécution maline de la pression ressentie par Jason, comme lui je trouve vraiment la fin bien écrite, reposant finalement non sur la violence physique déjà perçue au début du récit et finalement omis par la pression psychologique et la honte qu'il ressent.
Je trouve vraiment qu'il y a une écriture subtile et fine de la situation qui, effectivement ramène Batgirl, Red Hood et Joker dans une position inconfortablement peu logique mais qui fonctionne tout de même dans le récit. Je trouve les situations bien faites, plaisantes et la pression psychologique montante bien amenée. Le tout pour un final des plus surprenants et audacieux qu'il faut bien comprendre dans sa portée symbolique. Ce n'est pas que Jason ait tué qui pose la tension (car jamais on ne pourrait l'accepté), c'est qu'il ait tué le Joker. Comme l'avait très bien écrit Snyder dans sa seule et unique planche réussie de Death of the Family, il y a quelques années, le caractère psychopathe fou du Joker fait que le tuer n'est pas "franchir une ligne" et que jamais Batman ne peut se dire qu'il deviendrait lui-même criminel après cela. En somme, le Joker est une telle horreur que mettre fin à ses agissements de manière définitive n'est même pas assimilable à une acceptation de la peine capitale tant il est horrible et inhumain. Et Jason ose justement aller jusque là, franchir cette barrière et nous guider vers le numéro #2 de jolie manière, cette fois sur la honte de Barbara qui n'a jamais dit la vérité à son père, qui a été également détruite par le Joker (comédien) et qui subit également la honte d'avoir laissé Jason tué "son" Joker.

Vraiment je trouve l'ensemble fort, marquant dans son écriture, son intention psychologique, sa subtilité et bien sûr sa beauté. A la différence des autres, à part la scène où Bruce est recousu, j'ai toujours adoré ce qu'a fait Fabok. Je trouve le découpage excellent, le dessin haut de gamme et globalement tout l'aspect graphique m'a fait succomber visuellement d'une magnifique manière ! Je suis conquis !

Les Jokers sont assez impressionnants sur le plan visuel d'ailleurs et le côté "manipulation" de l'ensemble fait transpirer d'avance. Pour autant, à part le Joker du Golden Age, aucun ne parvient à me convaincre réellement. Encore plus problématique pour moi : la conversation finale sur le fait que ce Joker du Silver Age soit différent par ses tours, sa minceur, ses armes. Comme si jamais les membres de la Bat-Family ne s'étaient dit cela.


Enfin, pour autant, comme Batman293, je trouve vraiment que le côté "enquête" est assez mauvais. Batman détective est pour moi vraiment mal écrit et il fonce dans le tas et trouve la bonne piste plus par obligation scénaristique que pour des raisons annexes.
L'ensemble, également, est bon, mais pas excellent et comme Bat293, je trouve cela problématique. Je ne veux pas un bon comics avec Three Jokers, je veux l'excellence. Et là, même si c'est très bien exécuté, nous avons un manque d'ambitions concrètement réalisées pour moi. Finalement Johns dit bien ce qu'il dit, mais il ne dit pas grand chose de si fort. On est loin d'un Doomsday Clock-bis que j'attendais, avec naïveté sûrement.