Batman : Creature of the Night (2017)

Avatar du membre
Audoucet
Super Expérimenté
Messages : 859
Enregistré le : 08 déc. 2015 22:16

Batman : Creature of the Night (2017)

Message par Audoucet »

D'autres gens ont testé ?

Un numéro de plus de 40 pages, sans avoir 20 pages de publicité à la fin, c'est sympa.

Un univers assez curieux, j'ai encore du mal à décider s'il s'agit d'un parti pris fantastique ou bien psychologique. On y suit la vie d'un jeune garçon fan des comics Batman, s'identifiant fortement à lui du fait de plusieurs ressemblances entre sa vie et celle de son héros. Son oncle Alfred, le nom du garçon en lui-même : Bruce Wainwright… Et, rapidement, le traumatisme de la mort des parents.

Bon, ce n'est pas la série qu'il faut lire si l'on veut se détendre. C'est tout de même très noir et pessimiste. Par contre, il y a quelques traits de génie je trouve, notamment dans les sous-entendus que le lecteur peut décrypter vis-à-vis du Alfred en question, et des causes de sa relation difficile avec son neveu. Narration épistolaire partagée entre les deux personnages.

Cela devrait durer quatre numéros. Je suis curieux de voir la tournure du scénario. Pour l'instant ça m'interroge vraiment.

Avatar du membre
Vittorini
Super Légende
Messages : 19177
Enregistré le : 03 févr. 2013 17:13
Localisation : Lille
Contact :

Re: Batman : Creature of the Night

Message par Vittorini »

Sans surprise, c'est excellent.

Alors certes, ça a forcément une impression de déjà vu pour les lecteurs de Secret Identity mais, tout de même, il y a suffisamment de choses intéressantes et novatrices pour justifier l'achat.

Pour être franc, je n'ai pas réellement réussi à me concentrer sur le fond tant la forme est parfaite. Je crois que je serai incapable de dire quand un comic-book m'a touché à ce point et littéralement retourné. La première moitié du titre instaure une tonalité presque insoutenable où l'on contemple l'innocence de Bruce alors que le drame rode tout autour de l'enfant sans savoir quand l'horreur frappera. Et pour frapper, elle frappe brutalement.

La seconde moitié nous permet de nous remettre de nos émotions en basculant totalement dans le fantastique, en reprenant tous les éléments du mythos du Batman, tout en utilisant une onomastique qui doit être tout sauf innocente (comme le psychiatre qui s'appelle Lester ? Bon je surinterprète sûrement). Et j'aime beaucoup ce parti pris d'avoir deux entités bien distinctes quand Batman demeure, au fond, cette créature hybride entre l'éternel petit garçon traumatisé et Le monstre né du drame.

J'ai franchement hâte d'avoir la suite de cette pépite entre les mains.
Darksmile is. >:(

Avatar du membre
Batman293
Super Héros
Messages : 8842
Enregistré le : 21 déc. 2014 09:58

Re: Batman : Creature of the Night

Message par Batman293 »

C'est vraiment quelque chose de lourd. Tant dans la forme que dans le fond. Je pense que c'est peut-être la lecture qu'il ne faut surtout pas rater. Et puis c'est dark, mais d'un dark... Je pense que j'ai rarement vu un comics DC aussi sombre.

Avatar du membre
mavhoc
Super Héros
Messages : 5516
Enregistré le : 12 févr. 2013 15:53

Re: Batman : Creature of the Night

Message par mavhoc »

En vous lisant, je l'avoue, je ne pensais pas que c'était aussi sombre que cela, que j'avais forcément lu déjà pire dans les comics. J'avais raison et tord à la fois. Raison au sens où les faits neutres sont effectivement loin d'être les pires que les comics nous aient livré (on se rappellera les années 90 au hasard pour la sur-enchère de drame). Tord au sens où, comme le souligne Vitto, la forme est si réussie qu'on en oublierait le fond !
C'est droit, c'est dur, c'est franc et c'est d'un réalisme puissant. Non la mort des parents ça ne s'évanouit pas en deux pages.

Je me permets de paraphraser la review de BatCapu qui pour le coup a très bien compris l'essence du comics et mis les mots les plus justes possibles : on se sent oppressé par le livre, on ne peut pas s'arrêter de le lire (et que de contenu dedans) tant le style est bien écrit par le jeu sublime des narrations offrant un jeu de va et viens continu et réussi (un véritable sentiment de zoom/dezoom pour moi), mais il n'oublie pas l'aspect réellement oppressif, noir, dangereux.
L'intrigue révèle assez ce qu'elle doit révéler. Oui on est frustré que ça soit déjà fini, mais en même temps, en analysant, au vu du contenu qu'on a absorbé, peut-on s'estimer mal traité ? Non, on en a largement pour son argent !

Tout est génial, tout est subtil, d'une noirceur profonde. Et la réussite est telle que finalement les éléments déplaisant à mon goût (la partie fantasmagorique), je passe outre, avec déjà la certitude d'être satisfait.
D'une subtilité folle comme l'a souligné Audoucet, le récit est prenant, touchant, réaliste et sombre oui ... sombre pour de vrai ! Des parents meurent, il ne suffit pas de deux pages pour l'oublier et passer outre ... La vie est là, avec son réalisme froid et sombre.

Même les noms des personnages, un brin WTF pour le lecteur, finissent par passer tant on est au prise avec un récit d'exception.
Vitto a comparé White Knight et Creature of the Night il y a quelques temps, rempli de mille reproches pour le premier. Si au vu du #3, sans aucun doute White Knight est en-dessous du #1 de Creature of the Night (c'est l'évidence), on peut quand même se dire que les deux proposent de la réflexion, des visions réalistes et chacune avec un certaine noirceur venant de se réalisme.
Et fichtre ! En 2014, ce n'était pas des comics de cette qualité qu'on pouvait espérer ! Quelle bonne période pour nous ! :batmann
Vittorini a écrit : likes ce message
mavhoc a écrit : juste , peut être, mettre de l'eau dans ton vin ? :lol:
Ok là je me couche.

Avatar du membre
Vittorini
Super Légende
Messages : 19177
Enregistré le : 03 févr. 2013 17:13
Localisation : Lille
Contact :

Re: Batman : Creature of the Night

Message par Vittorini »

Ça va aller Mav, je suis désolé d'avoir évoqué ma déception concernant White Knight, je déconnerai plus, promis :sleep
Darksmile is. >:(

Avatar du membre
Batman293
Super Héros
Messages : 8842
Enregistré le : 21 déc. 2014 09:58

Re: Batman : Creature of the Night

Message par Batman293 »

Pas de retour sur le second numéro ?

Avatar du membre
Vittorini
Super Légende
Messages : 19177
Enregistré le : 03 févr. 2013 17:13
Localisation : Lille
Contact :

Re: Batman : Creature of the Night

Message par Vittorini »

Batman293 a écrit :
01 janv. 2018 20:53
Pas de retour sur le second numéro ?
J'attends désespérément de recevoir mon exemplaire :/
Darksmile is. >:(

Avatar du membre
Batman293
Super Héros
Messages : 8842
Enregistré le : 21 déc. 2014 09:58

Re: Batman : Creature of the Night

Message par Batman293 »

Vittorini a écrit :
01 janv. 2018 21:23
Batman293 a écrit :
01 janv. 2018 20:53
Pas de retour sur le second numéro ?
J'attends désespérément de recevoir mon exemplaire :/
Spoiler : c'est toujours très bon. Mais bien moins dark que le premier numéro. Je t'en dis pas plus pour conserver les surprises ;)

Avatar du membre
DarkChap
Super Elite
Messages : 3681
Enregistré le : 03 juin 2013 14:33

Re: Batman : Creature of the Night

Message par DarkChap »

J'ai lu les deux premiers numéros ces dernières semaines et pour le moment, j'adore.

Comme il l'avait déjà prouvé avec Secret Identity mais également dans Astro City depuis une vingtaine d'années, Busiek a vraiment le talent de réinventer des concepts avec originalité et intelligence tout en restant fidèle à leur cœur.

Ici, prenant un peu le contre-pied de Secret Identity qui présentait une version sensiblement plus réaliste de Superman, Busiek nous présente un pur récit fantastique, où le surnaturel intervient dans un univers jusque-là réaliste, avec un Batman, entité d'esprit de vengeance et à la fois ange gardien et émanation de Bruce.

Le principe me rappelle beaucoup l'un de mes récits favoris, Ego du regretté Darwyn Cooke, mais là où ce dernier récit était avant tout métaphorique, Creature of the Night est ancré dans une réalité accentuant plus encore le côté sombre et malsain de cette présence qui accompagne notre héros.

Le résultat, avec cela magnifiquement bien servi par John Paul Leon qui vend particulièrement bien cet univers si proche du nôtre, est franchement haletant et, avec la révélation du #2, j'attends avec impatience la suite.
I am the Revelation! The Tiger-Force at the core of things! When you cry out in your dreams, it is Darkseid that you see!

Avatar du membre
Vittorini
Super Légende
Messages : 19177
Enregistré le : 03 févr. 2013 17:13
Localisation : Lille
Contact :

Re: Batman : Creature of the Night

Message par Vittorini »

Second chapitre excellent. Nécessairement prévisible, Mais en même temps très surprenant.

Après une introduction particulièrement malsaine et riche en émotion, c'était une excellente idée que de proposer un numéro où tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes avant de dévoiler la tromperie derrière tous les événements positifs.

Au-delà de ces préoccupations narratives, j'aime toujours autant la réflexion apporté sur le Batman. Même si, forcément, Busiek à tendance à mettre à mal ce symbole.
Darksmile is. >:(

Répondre