Deathstroke (2016)

Flycatcher
Super Entrainé
Messages : 496
Enregistré le : 30 mars 2013 12:42
Localisation : Fableville

Re: Deathstroke (2016)

Message par Flycatcher »

Deathstroke #26

Après un #25 assez soft, on repart vers des intrigues bien tordues avec, entre autre chose, un éclairage sur la relation moralement douteuse entre Jericho et Isherwood. Entre ceci, le mariage blanc de Rose, le double-jeu de Terra et Kenan Kong qui ramène sa fraise pour exaspérer ses hôtes, les pions sont en place pour relancer le scénario avec des plots qui s'emboîtent les uns aux autres de manière hasardeuse. Qu'est-ce qui pourrait mal tourner ? 8-)

Avatar du membre
mavhoc
Super Héros
Messages : 5580
Enregistré le : 12 févr. 2013 15:53

Re: Deathstroke (2016)

Message par mavhoc »

Ca y est, j'ai découvert Deathstroke en Rebirth avec les volumes 4 et 5 de la série, c'est-à-dire les numéros #21-29 et l'annual #1. En bref, vous l'aurez compris, c'est tout l'arc sur Defiance.

Deathstroke a volé la Speed Force à Wally West, Kid Flash (des N52). Suite à cela, Deathstroke a vécu une sorte d'expérience mystique, lui donnant la certitude qu'il ne devait plus tuer qui que ce soit. Il décide de former Defiance, une équipe de jeunes gens pour protéger la veuve et l'orphelin. Dans l'équipe, on retrouve Jericho, son fils (venu pour enquêter sur le meurtre de sa fiancée), Ravager, sa fille, Kid Flash et Power Girl (celle dont la poitrine reste normale) et Terra (arrivée comme un cheveux sur la soupe). L'équipe est dirigée par Adeline, l'ex-femme de Slade, toujours décidée à lui faire mordre la poussière. En bref, on sent déjà un bordel pas possible.
Priest a la bonne idée en plus de lier les intrigues, les récits entre eux et de partir d'un angle de narration extérieure qui ne révèle que peu les différents complots des personnages les uns contre les autres. En fond, nous avons la quête d'une certaine Willow bien décidée à massacrer une partie de la pègre asiatique et dont le combat va devoir impliquer l'équipe Defiance.

En single mensuel, le rythme peut être très dur à suivre, beaucoup d'informations arrivent en même temps. On a ce sentiment de perdition assez souvent si on tente de trop comprendre tout tout de suite. En relié, la lecture est beaucoup plus digeste et même très agréable.
Bon j'avoue que je suis un peu en-dessous des attentes que j'avais pour la série tant tout le monde semblait dire que Deathstroke était la meilleure chose chez DC en réalité. Mais on a une équipe intéressante à suivre.
Si on peut regretter que Kid Flash et Power Girl soient en retrait, on appréciera énormément l'écriture de Jericho et de globalement toute la team qui tourne autour de Deathstroke.

Defiance reste cependant un petit échec. Un échec total pour Deathstroke, inapte dans son choix de vie, tentant et échouer au pire des prix, un échec beaucoup plus mince pour Priest qui malgré son génie aurait gagné à développer davantage cette idée un peu plus. Car oui Defiance échoue forcément. Si on regrettera que cet échec ne soit pas assez assumé (vis-à-vis de Tanya) et mis en avant (et surtout trop rapide) on appréciera l'ambiance très sombre qui en ressort.
Defiance c'est un peu la série sur l'équipe qui ne pouvait pas réussir et ramène, in fine, Deathstroke a ses propres démons. Comme le souligne Wally, Deathstroke a un simple interrupteur "bien/mal". Et donc tout semble absolu pour le personnage.

J'avoue avoir passé un vrai bon moment. Pour autant, la série Deathstroke ne me pousse pas à continuer, suite à un problème pour moi : Slade. C'est bien le personnage que j'ai le moins aimé. Defiance m'a plu comme équipe, ce sont les différents protagonistes qui m'ont intéressé. Deathstroke, après avoir eu un long combat contre Batman, est maintenant enfermé à Arkham (suite directe du cinquième tome). On sait par avance que celui-ci va s'évader et s'opposer aux Teen Titans (encore). J'attends donc, avec espoir je l'avoue, que Priest revienne sur l'équipe Defiance, puisque c'est eux qui m'intéressent vraiment.

On ne va pas se mentir, j'avais acheté cela pour le retour de Terra, un de mes personnages préférés, je n'en suis pas déçu. Le personnage bien que peu présent à mon goût est extrêmement bien écrit. Mais on appréciera globalement toute l'équipe. D'où mon énorme regret de ne pas avoir eu un Priest prenant plus son temps dessus. J'espère donc qu'on reverra dans quelques mois toute cette fine équipe.
En attendant, je vous invite tous à lire ce quatrième tome, ne serait-ce que pour la confrontation Deathstroke/Dr Light qui est absolument excellente ! Un des meilleurs chapitres de 2017.
Vittorini a écrit : likes ce message
mavhoc a écrit : juste , peut être, mettre de l'eau dans ton vin ? :lol:
Ok là je me couche.

Avatar du membre
Batman293
Super Héros
Messages : 8904
Enregistré le : 21 déc. 2014 09:58

Re: Deathstroke (2016)

Message par Batman293 »

Pour contrebalancer la purge lue par mav je dirais que ce Deathstroke #41 est une nouvelle merveille. Je ne sais pas ce que donnera ce crossover j'en attends pas beaucoup mais en tant que numéro prélude celui-ci revient sur les conséquences graves de l'arc Arkham. L'action est divisée en deux une fois l'amorce du récit lancée : Slade a tué une grand-mère alors qu'il est toujours recherché par le GCPD. Bizarre, pourquoi ce contrat ? Même lui ne comprend pas. Suite à ça on suit Slade et Rose remonter la piste de ce contrat et Gordon et Wintergreen en pleine conversation sur des notions plus ou moins philosophiques. Je ne vais pas mentir c'est la seconde partie qui est la plus intéressante. Et là ça va être un petit tacle à HiC, déso pas déso :sleep. Je ne connais pas les textes originaux mais la façon qu'a Priest de les présenter est assez brillante. Rien de pompeux, pas du name dropping. Et surtout on sait que ces deux hommes sont capables d'avoir ce genre de conversation. C'est ultra intéressant et bien écrit. Urbs disait que Priest commençait à boucler ses intrigues et à ne plus avoir de quoi poursuivre et là Priest ouvre la porte à une toute nouvelle direction pour la série. Et DC vous attendez quoi pour lui confier une série sur Batman ou sur la Batfam ou sur un truc à Gotham ? Ça se voit qu'il veut vraiment écrire dessus et vu le sérieux et l'intelligence qu'on aperçoit ici on peut avoir quelque chose de très très lourd. Numéro prélude oblige, le tout se termine vers une ouverture au crossover. Globalement tout le numéro est assez flou comme d'habitude et j'ai hâte de voir où cela va mener :D

Avatar du membre
mavhoc
Super Héros
Messages : 5580
Enregistré le : 12 févr. 2013 15:53

Re: Deathstroke (2016)

Message par mavhoc »

Batman293 a écrit :
09 mars 2019 15:51
Pour contrebalancer la purge lue par mav je dirais que ce Deathstroke #41 est une nouvelle merveille.
Si tu savais à quel point j'ai pensé à toi en le lisant :sleep
Heureusement que ta présence en pensée à pu me soutenir dans cette épreuve.
Vittorini a écrit : likes ce message
mavhoc a écrit : juste , peut être, mettre de l'eau dans ton vin ? :lol:
Ok là je me couche.

Avatar du membre
Batman293
Super Héros
Messages : 8904
Enregistré le : 21 déc. 2014 09:58

Re: Deathstroke (2016)

Message par Batman293 »

Je l'ai même pas lu mais quand de loin ça pue ça veut pas dire que ça sent bon de près :sleep

Assez drôle ce que tu décris tant ça semble éloigné de la complexité installé par Priest entre Slade, Rose et Jericho.

Avatar du membre
mavhoc
Super Héros
Messages : 5580
Enregistré le : 12 févr. 2013 15:53

Re: Deathstroke (2016)

Message par mavhoc »

Batman293 a écrit :
09 mars 2019 16:06
Je l'ai même pas lu mais quand de loin ça pue ça veut pas dire que ça sent bon de près :sleep

Assez drôle ce que tu décris tant ça semble éloigné de la complexité installé par Priest entre Slade, Rose et Jericho.
A partir du moment où Jericho est un odieux OoC de manière si marquée, difficile de faire quoique ce soit comme Priest.
On en revient sur le problème de Deathstroke actuellement pour quelqu'un comme moi : j'aime bien la manière dont Priest a géré une équipe, j'aimerai continuer à lire cela. Donnez lui un deuxième titre Team Defiance et j'adhère à fond !
Vittorini a écrit : likes ce message
mavhoc a écrit : juste , peut être, mettre de l'eau dans ton vin ? :lol:
Ok là je me couche.

Avatar du membre
Batman293
Super Héros
Messages : 8904
Enregistré le : 21 déc. 2014 09:58

Re: Deathstroke (2016)

Message par Batman293 »

mavhoc a écrit :
09 mars 2019 16:24
On en revient sur le problème de Deathstroke actuellement pour quelqu'un comme moi : j'aime bien la manière dont Priest a géré une équipe, j'aimerai continuer à lire cela. Donnez lui un deuxième titre Team Defiance et j'adhère à fond !
Ah clairement les dynamiques d'équipe, les motivations de chaque membre, ce genre de choses il le gère très bien. On a vu son run sur JL qui est clairement l'une des plus belles merveilles qu'on a pu lire sur l'équipe. À des années-lumières des travaux de Johns, Hitch ou Snyder (bien que je n'ai lu que le premier numéro j'ai vu les retours de la JL de Snyder).

En ligne
Avatar du membre
urbanvspanini10
Super Elite
Messages : 3065
Enregistré le : 14 sept. 2015 18:43

Re: Deathstroke (2016)

Message par urbanvspanini10 »

https://www.cbr.com/deathstroke-rip-chr ... interview/

C'est officiel, Priest est dans la dernière lige droite de son run. Le numéro 50 sera son dernier numéro.
Grosse tristesse pour moi. L'un des meilleurs titres Rebirth arrive à sa fin.
Sondage du meilleur event DC 2nd Tour 2/2 :https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIp ... sp=sf_link

Avatar du membre
mavhoc
Super Héros
Messages : 5580
Enregistré le : 12 févr. 2013 15:53

Re: Deathstroke (2016)

Message par mavhoc »

Quel plaisir pour moi de revenir sur la série Deathstroke ! Comme Batman293 le dit depuis déjà longtemps, Deathstroke est une très bonne série mais qui, pour moi souffre d'un gros défaut : le personnage principal. En effet, je n'apprécie pas du tout Deathstroke, autant dire que suite à Defiance, je ne pouvais donc pas être satisfait. Heureusement que Deathstroke RIP arrive et répond à mes prières. Maintenant, on se concentre sur Jericho et Rose. Et l'écriture des personnages de la deathstroke-family est le point fort de Priest malgré un Jericho que j'ai toujours du mal à accepter.

Ce numéro lance donc le dernier arc de la série, avec la question du choix des enfants de Deathstroke : comment vont-ils s'assumer face à ce père, qui est, comme le souligne Priest en interview, le pire père possible ? Aimant ses enfants mais finalement les ayant élevé de la pire façon possible. Entre Rose qui voudrait reprendre le flambeau et Jericho qui souhaiterai en profiter pour combattre le crime, le débat va se poser. Si on s'attend déjà à un duel fratricide, on peut espérer que Priest continue de bien manier tout l'univers qu'il a mis en place, tous les personnages qu'il a su utiliser.
Un plaisir pour moi de revenir à Deathstroke. Un plaisir de se laisser guider sur cette fin de run qui est maîtrisé.
Vittorini a écrit : likes ce message
mavhoc a écrit : juste , peut être, mettre de l'eau dans ton vin ? :lol:
Ok là je me couche.

Avatar du membre
mavhoc
Super Héros
Messages : 5580
Enregistré le : 12 févr. 2013 15:53

Re: Deathstroke (2016)

Message par mavhoc »

Deathstroke #45 confirme que la série est l'une des meilleures de DC. Dans ce numéro, nous avons l'écriture de la famille de Slade de manière sublime, que ce soit Rose ou Jericho, chaque scène est parfaitement écrit, les rôles, les liens, l'action, tout y est et tout y est bien !
C'est vraiment un numéro vivant, rempli, complet, on ne s'ennuie pas, on a du contenu. Priest est un Dieu sur Deathstroke et je pense très sincèrement commencer à me prendre la série depuis le début tant j'apprécie cette lecture.
Vittorini a écrit : likes ce message
mavhoc a écrit : juste , peut être, mettre de l'eau dans ton vin ? :lol:
Ok là je me couche.

Répondre