[UC : DC Deluxe] Batman Mythology

Avatar du membre
Resendes
Super Héros
Messages : 7167
Enregistré le : 04 mars 2014 00:42

Re: [UC : DC Deluxe] Batman Mythology : La Batcave

Message par Resendes »

De ce que j'ai pu lire en VF ça décrivait souvent une action en tout cas. Je suis peut-être tombé sur les mauvais récits mais même Wolfan chez les NTT abusait des descriptifs à mon sens.

Avatar du membre
Destroys
Super Espoir
Messages : 630
Enregistré le : 11 mai 2013 01:49

Re: [UC : DC Deluxe] Batman Mythology : La Batcave

Message par Destroys »

Resendes a écrit :
05 mars 2021 13:14
Ce que je voulais dire par explication c'est que dans les vieux comics t'as très souvent un texte en haut de chaque case qui décrit l'action et je trouve ça horrible.
Je comprend ce que tu veux dire et pourquoi tu n'aime pas, mais c'est autre façon de raconter une histoire et qui pour moi n'est pas moins qualitative, c'est juste que c'est une autre époque, plus naive, mais qui a aussi du charme.

De nos jours je trouve que c'est l'extrême inverse, on va parfois a l'essentiel, peut être trop, plus grand chose n'est décrit, tout passe par les images, peut être faudrait t'il un juste milieu. Et pour moi ce juste milieu, il était la dans les années 70-80-90 par rapport aux années 40-60 et maintenant.

Avatar du membre
Strax
Super Héros
Messages : 5505
Enregistré le : 30 juin 2013 05:53

Re: [UC : DC Deluxe] Batman Mythology : La Batcave

Message par Strax »

Resendes a écrit :
06 mars 2021 16:18
De ce que j'ai pu lire en VF ça décrivait souvent une action en tout cas. Je suis peut-être tombé sur les mauvais récits mais même Wolfan chez les NTT abusait des descriptifs à mon sens.
C'est loin d'être le pire. Avec le Batman Arkham - Double Face, je suis en pleine relecture de la première apparition de Harvey Kent / Dent (Detective Comics 66, 68 et 80, en 42-43 hein), c'est parfois un descriptif littéral de la scène dans chaque case par page... Si tu évites de lire les descriptifs tu ne rates quasiment rien de l'histoire.
Bien sûr que c'est inutile et lourd.
"With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

Avatar du membre
DarkChap
Super Elite
Messages : 3694
Enregistré le : 03 juin 2013 14:33

Re: [UC : DC Deluxe] Batman Mythology : La Batcave

Message par DarkChap »

Destroys a écrit :
07 mars 2021 03:52
De nos jours je trouve que c'est l'extrême inverse, on va parfois a l'essentiel, peut être trop, plus grand chose n'est décrit, tout passe par les images, peut être faudrait t'il un juste milieu. Et pour moi ce juste milieu, il était la dans les années 70-80-90 par rapport aux années 40-60 et maintenant.
Oui, je suis assez d'accord. Les comics des années 70 à 90 ne me semblent vraiment pas abuser de récitatifs et proposent généralement un bon compromis.

Côté Marvel, je trouve même que dès le Silver Age, c'est très léger, notamment parce que, Marvel Method oblige, les pages étaient principalement pensées par des dessinateurs, avec moins d'ellipses et une attention particulière portée sur les scènes d'action, sur la construction de la planche et la transition entre les cases.
Resendes a écrit :
06 mars 2021 16:18
De ce que j'ai pu lire en VF ça décrivait souvent une action en tout cas. Je suis peut-être tombé sur les mauvais récits mais même Wolfan chez les NTT abusait des descriptifs à mon sens.
Ca me surprend parce qu'autant Wolfman peut être bavard côté dialogues, je n'ai jamais été particulièrement marqué par ses récitatifs, en tout cas sur NTT (sur Tomb of Dracula, c'est une autre histoire).
I am the Revelation! The Tiger-Force at the core of things! When you cry out in your dreams, it is Darkseid that you see!

Avatar du membre
Resendes
Super Héros
Messages : 7167
Enregistré le : 04 mars 2014 00:42

[UC] Batman Mythology : Amis & Alliés

Message par Resendes »


Avatar du membre
Sasahara
Super Boss
Messages : 2274
Enregistré le : 23 oct. 2013 07:26

Re: Batman Mythology : Bruce Wayne

Message par Sasahara »

Image

j'aime assez cette collection de nouvelles anthologies Batman qui proposent des inédits, du old school comme du moderne!
J'ai lu ce tome mais j'ai été plutôt déçu, contrairement à celle sur Gotham qui contient de vraies pépites.

il y a de bons récits sur l'enfance de Bruce notamment, mais pour le reste je n'y ai pas trouvé ce que j'y cherchais. A savoir des vrais récits centrés sur la vie diurne, officielle de Bruce Wayne, son rôle d'homme d'affaires et de playboy mondain soigneusement composé pour détourner les soupçons! Mais la plupart des récits sont encore centrés sur Batman et non sur Bruce... Finalement il n'y a que dans la trilogie "Batman meurtrier et fugitif" qu'on voyait plus Bruce Wayne que Batman, et pou cause il était en prison la plupart du temps !

Avatar du membre
Resendes
Super Héros
Messages : 7167
Enregistré le : 04 mars 2014 00:42

[UC : DC Deluxe] Batman Mythology : Batmobile

Message par Resendes »


Avatar du membre
Resendes
Super Héros
Messages : 7167
Enregistré le : 04 mars 2014 00:42

Re: [UC : DC Deluxe] Batman Mythology

Message par Resendes »

ImageImage
Et voilà après la lecture de la Batcave c'est au tour de Gotham et de Bruce de passer à la moulinette de l'Anthologie et il y a à boire et à manger notamment pour ceux qui aiment tout ce qui est antérieur aux années 70 mais en dehors de ça nous pouvons retrouver des truc sympathique avec du O'Neil, Grant, Dixon, Brubaker ... Parfois sur plusieurs numéros ! Ceci dit et c'est peut-être une question de période et avec la chaleur mais je n'ai pas été totalement réceptif à certaines histoires par rapport à mes attentes mais je retiendrais notamment le numéro de Dixon & Nolan dans l'une des périodes que j'aime le plus chez Batman (fin 90 début 2000) avec notamment un duo Tim et Helena vraiment sympathique ! Nous avons un long arc de Brubaker dans un Gotham "Elseworld" façon film noir qui pourrait plaire à 293 s'il ne l'a pas lu (Gotham Noir) plutôt sympathique et j'aime beaucoup la patte graphique.

Concernant la partie Bruce, j'ai beaucoup apprécié le premier récit de Roy Thomas qui présente la naissance de Batman avec un Bruce qui trouve son premier amour avec Julie Madison. Le numéro de Alan Grant pour la relation Bruce/Alfred même si je suis pas fan de l'écriture des parents. Ce même Grant propose un récit avec un Batman inspirant qui aide 3 jeunes "paumés" à réussir leurs vies via sa facette Bruce Wayne. Un nouveau numéro de Dixon qui n'est clairement pas extraordinaire et qui narre l'importance de Gotham pour Bruce mais j'ai apprécié également. Même Mark Millar propose un truc suffisamment appréciable avec Bruce qui part à la reconquêtes des derniers jouets offerts par ses parents .

Avatar du membre
mavhoc
Super Héros
Messages : 5582
Enregistré le : 12 févr. 2013 15:53

Re: [UC : DC Deluxe] Batman Mythology

Message par mavhoc »

Resendes me connaît bien, j'ai lu le premier tome de Batman Mythology sur la Batcave et force est de constater que j'ai adoré, tout me parle dans ce comics !

Premier tome de la nouvelle série (si l’on peut dire) Batman Mythology chez Urban, qui vise à collecter des histoires autour d’une thématique propre à Batman. Ici nous débutons avec la Batcave, qui est à la fois un élément central de la mythologie de Batman et, en même temps, un lieu qui n’a guère eu le droit à des histoires centrales.

Alors ce tome n’est pas réellement une simple anthologie, c’est une anthologie nécessaire, un must-have pour tous les bat-fans ! Nous avons ici une collection de numéros principalement tirés des années 40-50 qui sont devenus des épisodes légendaires du chevalier noir.
Le nombre d’épisodes légendaires de ce tome est difficile à mesurer. L’origine de la Batcave dans Detective Comics #205 de 1954 est déjà une belle perle, mais quand on se rend compte qu’on à L’Île aux Dinosaures (Batman #35 de 1946) qui marque l’explication sur le dinosaure géant de la Batcave, Le Pillard aux Picaillons (World’s Finest #30 de 1947) qui, pour sa part, raconte l’origine de la fameuse pièce géante de la Batcave (avant un retcon ultérieure en faisant la pièce de Harvey Dent) on est déjà heureux. Puis on se met à exulter en découvrant qu’on a même ici le droit à l’Homme au Masque Rouge (Detective Comics #168 de 1951), l’invention de Red Hood et l’Origin Story du Joker (que Moore devra modifier via Killing Joke pour enlever le caractère officiel de ces origines), rien que cela ! Et ce n’est pas tout, on a même la joie d’avoir Detective Comics #235 de 1956 qui raconte comment Bruce s’est inspiré du costume d’homme chauve-souri que son père avait fabriqué pour un bal costumé.
Toutes ces histoires sont des récits absolus qu’un fan se doit de posséder, c’est vraiment grandiose de lire ça !

Surtout que le Golden Age est si difficile à trouver, alors une telle anthologie qui en met tant de côté pour nous, c’est un régal. Graphiquement on n’a pas toujours le droit au meilleur du Golden Age, le travail de recolorisation actuelle n’aide pas beaucoup, je trouve, perdant un peu le charme du passé.

J’étais ravi de retrouver cet univers criminel où les bat-vilains sont minoritaires, où le vrai danger est la criminalité mafieuse, où Batman et Robin forment un duo dynamique, efficace, toujours victorieux sans soucis, mais où il y a tout de même un certain sérieux.
On revient ici aux fondements de Batman et c’est un plaisir. Un plaisir de voir un détective, un plaisir de voir que Batman gagne à chaque fois sans doute. On est loin des comics contemporains où il faut des méchants de plus en plus exagérés et un Batman qui galère à chaque numéro. Quel plaisir que d’avoir des histoires courtes simples et efficaces.
Un univers aussi où la mort est très présente, la quasi-totalité des adversaires de Batman finissant par périr suite à un accident (souvent lié à leur hubris). Là encore une ambiance très différence d’aujourd’hui.

On a le droit aussi à quelques histoires vraiment très plaisantes et à part. Celui qui chute de O’Neil est génial tout en étant court, c’est extrêmement touchant comme réflexion sur Batman (Secret Origins of the World’s Greatest Super-Heroes de 1989). J’ai adoré Jeu d’Ombres qui ramène l’ambiance typique des années 80 avec Conway au scénario et nous permet de développer le personnage de Man-Bat que les fans aiment tant (Batman #348 de 1982)
Un coup de coeur spécial pour Interlude sur Terre-2 de Brave and the Bold #182 (1982) qui permet de mettre en avant Batwoman de Earth-2 mais surtout Robin de Earth-2 dans une vision pourtant moderne, et pas uniquement old school, permettant de nuancer le personnage, de le rendre plus humain. Ce personnage étant un de mes préférés, j’ai été très heureux de le voir même si Brennert fait un choix de scénarisation de la rencontre et de caractérisation qui, sans être mauvais, aurait pu être mieux en mettant en avant le fait que l’on a ici un Dick adulte alors que Bruce est justement à l’époque où il voit grandir Dick sur Earth-1.
Enfin Au coeur de la Batcave de Popé et Stephens tiré de Bizarro Comics (2001) permet une histoire courte mais mignonne qui se déroule au tout début de la carrière de Batman avec un regard enfantin et adorable, le tout via un graphisme old school maîtrisé qui permet de boucler la boucle de ce comics qui revenait aux origines de Batman.

On appréciera à la fin du tome une compilation des différentes Batcave et leur évolution à travers les décennies, c’est précis et vraiment bien fait. Ça nous rend même nostalgique, nous conduisant à penser que la Batcave actuelle n’est pas vraiment la meilleure.

Pour autant, ce comics n’est pas parfait, il a pour moi deux réels défauts.
D’une part il y a une absence totale des années 60-70 et 90 comme on l’aura remarqué. Je regrette un peu, dans le sens où je suis persuadé qu’on aurait pu avoir un comics loufoque des années 60. Pour les années 90, je ne pense pas qu’on ait loupé quelque chose. Pour moi le soucis est bien plutôt lié aux années 70 : le départ de la Batcave qui a eu lieu durant cette décennie aurait dû être présent ! Ca aurait été un bel ajout qu’on aurait aimé clairement. Dommage de ne pas avoir davantage de la batcave moderne des années 70, ça aurait été intéressant.

Enfin le second défaut est la présente de Batman Vol.2 #9 et Batman Vol.3 #21, le premier étant durant Night of the Owl, le second étant une partie du Badge. En bref, on a ici deux numéros retirés de leurs contextes qui ont pour unique point commun de se dérouler dans la Batcave. C’est très gratuit, ça sert surtout à vendre des comics en faisant ici un extrait d’autres comics mais en soi ça empêche un rythme réel dans la lecture de ces chapitres. Autant la partie Night of the Owl est justifiable tant on met en avant la Batcave (mais il aurait quand même fallu l’introduire, ce que Urban ne fait pas ici, c’est quand même très ennuyeux), autant the Badge ne sert à rien du tout ici.


Ca reste une anthologie de grande qualité, permettant d’avoir beaucoup de Golden Age, ce qui est rarement le cas, tout en valorisant des histoires connues mais trop peu accessibles.
Vittorini a écrit : likes ce message
mavhoc a écrit : juste , peut être, mettre de l'eau dans ton vin ? :lol:
Ok là je me couche.

Répondre